Save my skin | Retour à la normalité

Nous sommes beaucoup à être passé par là. J’entends cette période, ultra méga longue où ta peau est ultra méga pourri et un jour comme par magie (ou parce que ton médecin a enfin trouvé le traitement qui te sauve ta peau) ta peau souffle, respire, cesse de faire des siennes et retrouve petit à petit un semblant d’équilibre. 

Youpiiiii !! 

D’ailleurs en parlant de ça, je ne connais pas encore la cause mais mon petit doigt me dit que ça ne saurait tarder (examen à venir) mais ce qui est sûr c’est que mon acné rosacée est clairement lié à mon flux hormonal et qu’avec une pilule différente + un antibiotique local elle a quasiment disparu en 2 mois ! 

Qui a envie de pleurer de joie ? C’est bibi ^^ Bah oui parce que quand même, depuis 2 ans ras le bol de se cacher sous des couches et des couches de fond de teint, multiple correcteur et poudre (et c’est peu dire) et de souffrir autant physiquement que moralement : libération quand tu me tiens 🙂 

Du coup, je ne me bats plus avec des milliers de produits, je ne cherche plus la meilleure technique pour enrayer les inflammations (comme tu as pu le constater en lisant ce blog) et désormais ma peau a juste besoin du minimum et accessoirement d’un peeling x 10 pour enlever toutes les cicatrices et autres marques réjouissantes du passage de l’acné mais ça on verra plus tard hein, chaque chose en son temps…

Ma routine : 

Eté 2017

  • Amour pour l’hydrolat de Rose de Mai d’Aromazone qui ne sent absolument pas la même chose que la rose de Damas : Son odeur est à tombée par terre. Le matin, en tonique, ça nettoie, c’est frais, ça sent bon : ça fait du bien et surtout ça réveille agréablement ! 200 ml, 7.50 euros. Dispo chez Aromazone et ici.
  • Le soir juste avant le sérum j’applique encore Erythrogel qui est l’antibiotique prescrit par mon médecin. Alors au début, ça assèche la peau un truc de malade donc bien choisir des soins nourrissant et ça passe au bout d’une semaine ou deux… (Attention, demande toujours l’avis de ton médecin si tu penses que ça pourrait marcher pour toi ! C’est un médicament !)
  • J’ai concocté un sérum régénérant fait maison dont je te parlerais bientôt car il fonctionne très bien sur ma peau (suspense !!)
  • J’en ai parlé il y a peu (ici même) et je réitère mon avis positif sur la Primer Oil « photo finish » de Smashbox. Cette huile rend ma peau d’une douceur incroyable ! Vu la saison, je l’a mélange plus ou moins avec mon sérum (2 gouttes le matin contre 4 ou 5 le soir) pour profiter de ses bénéfices. 30 ml, 37.50 euros. Dispo chez Nocibé, sur sephora.fr et ici
  • Et ma dernière trouvaille est la crème visage bonne mine « comme à la plage » de Pulpe de Vie. C’était une promo, j’en ai profité, elle est agréable, la texture parait épaisse comparé à d’autres crèmes « d’été » mais elle pénètre facilement et est hyper confortable. Petit hic, je n’aime pas du tout sa senteur serait-ce le coing ? :/. Les odeurs de fruits semblent marquées… Très bon rapport qualité/prix cependant car marque certifiée Bio et Vegan !! 30 ml, 9.90 euros. Dispo en supermarché et ici.

C’est quand même plus agréable d’avoir 4 ou 5 produits max dans sa routine. En ce qui concerne le démaquillage je ferais un article dédié à ce geste beauté car je suis encore entre deux eaux… Beaucoup de suspense aujourd’hui… 😀 

J’espère que cet article t’aura plu et t’aura fait découvrir autre chose, n’hésite pas à partager ce que tu utilises en ce moment 😉 

A bientôt sur skinandco ! 

Bio ou pas Bio ?

On en parle beaucoup et dans différents domaines, mais celui qui nous intéresse c’est la cosmétique n’est-ce pas ? Et il est sujet à controverse..

En effet, j’entends à tout va que les produits dit « bio » sont « plus cher », que c’est « une mode » et « pas si bio que ça ». Des idées nourris essentiellement par la société de consommation comprenant les reportages, la publicité, des études faites par les marques, le bouche à oreilles et peut-être une certaine négativité ?

Mais qu’est-ce qu’un produit BIO ? 

 


  

Déjà, il faut différencier les types d’ingrédients :

** Il y a les produits naturels, qui sont issus principalement de la nature (plantes, fruits etc…) et par différentes méthodes (extraction, distillation etc…). Un des exemples le plus courant étant l’huile végétale. 

** Il y a les produits issus de l’agriculture Biologique (méthode d’agriculture sans ajouts chimique).


Du coup, un cosmétique classique peux très bien contenir des composants naturels, d’ailleurs certaines marques vantent souvent les mérites d’ingrédients de ce type entrant dans la composition de leurs gammes ! Les huiles aux réputations connues (Argan, Amande douce, Avocat) et le Beurre de Karité par exemple. 

Jetons un rapide coup d’œil sur les éléments indispensable de la fabrication d’un produit cosmétique.

Le produit labellisé BIO tout comme le produit classique répond à des obligations de compositions si l’on souhaite qu’il tiennent la route (c’est mieux il parait).

Un produit fini contient :

* Des excipients (Eau + Huiles)

* Des principes actifs (ex: Acide hyaluronique)

*Des additifs (Conservateur)

Tout ça étant naturel ou synthétique.


Les laboratoires vont par exemple utiliser des excipients d’origine synthétique (huile de silicone, minérale) alors que les produits labellisé Bio contiendront des excipients d’origine végétale. Les premiers vont utiliser 1% de principes actif dans la fabrication de leurs produits, comparés à environ 30% en cosmétologie Bio. Et bien sûr, vous trouverez des additifs comme les colorants, les parfums utilent à masquer les autres ingrédients chimiques…


Cela n’as pas l’air grave ou irraisonné au premier abord mais ces produits synthétiques ont une incidence sur notre corps qui n’est pas fait pour combattre de tel agressions au quotidien… Analyser les compositions des produits cosmétiques révèlent à quel point ces produits sont dangereux ajoutés les uns aux autres et avec tout ceux qui nous entourent ! (Le fameux effet cocktail). Plus je cherche et plus je découvre les mensonges des industriels et leurs objectifs commun : Le bénéfice à moindre coût et à tout prix !

Un produit Bio vendu dans les commerces est labellisé et sa composition est régit par une charte, il en existe plus d’une et elles possèdent toutes leurs propre cahier des charges qui contient des garanties de qualité de compositions.

En vente en France, vous trouverez le plus souvent le label « COSMEBIO » en complément de la certification ECOCERT (Organisme de contrôle et de certification).

Je vous renvoie vers la page de ce site qui est une source très intéressante et précise concernant les labels et charte Bio pour avoir tout les détails et mieux comprendre les compositions.


http://www.ecocentric.fr/html/labels-bio#natrue


Ceci étant dit ! Vous pouvez donc constater que la définition du mot « Bio » n’est pas figé. 

Pour les produits vendu en commerce, force est de constaté qu’un produit est défini le plus souvent comme Bio lorsqu’il est labellisé. 

Les exceptions existe et nombreuses marques ont des compositions naturels et qui sont ne sont pas certifié.

Pour ce qui est des produits « fait maison », ce n’est pas réglementé car les personnes font à leur convenance donc il se peux que les produits ne proviennent pas de l’agriculture Biologique (Miel, sucre raffiné etc…) mais qu’ils soient sous leur forme naturel ce qui est tendancieux…


Pour répondre à :

« C’est une mode ». Oui et non ! Une mode apparaît et disparaît. Les consommateurs de produits BIO souhaite revenir à un mode plus sain de consommation après avoir réalisé les effets négatifs des produits chimiques sur leur santé et leur peau. 

« Et pas si Bio que ça ». Encore non, c’est une histoire de confiance et de savoir. Lorsqu’on est pas informé correctement, on se méfie. 

« C’est plus cher que les produits classique ». Non ! En voyant la différence de prix et de compositions on s’aperçoit que ces idées sont fausses… Aujourd’hui les grandes enseignes développent de plus en plus de produits Bio pour les petits budgets. Bien entendu il y a aussi des gammes dans les produits Bio et vous tomberez sur des produits peu cher et d’autres avec des prix relativement élevés 

Mais ne vous découragez pas ! Les petits budgets peuvent, si ils le désirent, se fixer des limites  et ne pas remplacer tout leur placard ! Visez les produits pénétrants (huiles, crème) avant les produits de douche par exemple… 
En conclusion, Les produits BIO ne sont pas ce que l’on croît alors STOP aux préjugés et en avant pour le respect de votre peau !!! 

Merci de votre lecture !