« THE » Parfum | Fragonard

Si tu lis ce blog depuis un moment, tu connais mon amour pour le parfum et si jamais tu viens d’arriver, sache que pour moi, les essences ne passent pas inaperçues. Si tu tapes « parfum » dans la barre de recherche, tu pourras t’en apercevoir…

Je t’ai parlé il y a peu de temps d’une partie de ma visite de Grasse, capitale du parfum en France où j’ai pu apprendre nombre de choses intéressantes à ce sujet. Et où j’ai pu découvrir une des plus connues et plus anciennes parfumerie : Fragonard qui est installée depuis 1926 dans la région.

Parfumerie 1

J’ai redécouvert les méthodes d’extraction traditionnelles des essences, parmi les plus connues comme la distillation, l’extraction au solvant volatil ou l’enfleurage. Ce qui n’a pas manqué de me replonger un instant dans le splendide film de Tom Tykwer (si tu ne l’as pas vu, fonce, cette histoire est juste incroyable !) avec tous ces alambiques, ces bouteilles et ces structures emplies de graisse animale (heureusement, cette technique n’est plus utilisée depuis un bon bout de temps) qui permettaient d’extraire l’essence de certaines fleurs extrêmement fragiles comme le jasmin.

 

On en apprend également beaucoup sur :

Les matières premières utilisées

Bien entendu les matières d’origine végétale (fleurs, fruits, épices, herbes aromatiques, racines, bois…) sont les plus conséquentes de par leur diversité. L’extraction se fait avec différents morceaux de ces végétaux (pétales, bourgeons, racines, feuilles…) et les espèces proviennent du monde entier. La région de Grasse accueille encore bon nombre de végétaux, mis en avant chaque année par les parfumeries (comme la Rose, bien sûr la lavande, la fleur d’Oranger et bien d’autres…). Lorsque j’ai visité ce lieu, en 2016, c’était l’Iris qui était mise à l’honneur chez Fragonard. Cette année, c’est la Pivoine !

Celles d’origine animale (comme le musc ou l’ambre gris) sont désormais automatiquement remplacées par des produits de synthèse pour préserver les espèces qui furent longtemps tuées pour récolter ces essences.

Ces dernières sont d’ailleurs très utilisées par les grandes marques de couture que nous connaissons bien telles que Chanel, Dior et j’en passe. Les produits de synthèse issus de la chimie du pétrole permettent d’obtenir des parfum avec une odeur constante compte tenu du très grand volume de ces productions mondiales.

Les grandes familles de parfum

Les senteurs sont classées en 7 grandes familles selon le comité français du parfum, c’est presque une obligation vu la diversité qu’engendre la création des parfums. Il existe même des sous familles pour détailler un peu plus ces compositions.

Il est possible que certaines familles te disent quelque chose et d’autres pas du tout (c’est tout à fait normal car environ 80% des parfums du marché sont constitués de plus ou moins de Floraux). Un exemple de fragrance connue t’aidera sans doute à visualiser les types de senteurs affiliées à chaque famille et sinon n’hésite pas à aller les sentir en parfumerie !

  • Quand on parle agrumes (orange, bergamote…), on entend Hespéridés. Un jardin sur le Nil – Hermès ou CK One – Calcin Klein.
  • Bien entendu les fleurs sont représentées par les Floraux. Noa – Cacharel. .
  • Une fragrance chaude et poudrée fera partie des Ambrés ou Orientaux. (Black Opium – Yves Saint Laurent).
  • Sans surprise les senteurs de bois comme le santal, le vétiver ou le cèdre se nommeront les Boisés. Il y a beaucoup de parfums masculins dans cette famille comme L’envol de Cartier ou Farehneit – Dior mais aussi féminins avec le très connu Aromatics Elixir de Clinique.
  • Plus difficile à reconnaître, des notes de mousses de chêne accompagnées ou non de notes fruitées et florales donneront les Chyprés. Ma famille préférée : Miss Dior – Dior ou L’Eau du soir – Sisley.
  • Des senteurs masculines et très typées comme le tabac, la fumée ou le cuir feront partie de la famille des Cuirs. Il en existe peu de pures aujourd’hui comme le Bel Ami d’Hermès. Désormais, il existe plus des facettes cuir comme dans le Daim blond de Serge Luttens.
  • Les notes boisées, de coumarine et/ou lavandées (et non de ces plantes) sont représentées par les Fougères. Une famille plutôt masculine avec le Bleu de Chanel ou Azzaro pour Homme d’Azzaro.

La composition et la concentration du parfum

Le parfum est un mélange d’eau, d’alcool (et autres solvants) et d’essences. Le nez choisit avec soin sa composition par un dosage précis et parfois avec l’outil si particulier qu’est l’orgue à parfum et peut, par la suite composer les différentes concentrations.

3 notes principales composent les fragrances selon la pyramide olfactives :

La note de tête : Celle qui est la première impression olfactive et qui disparaît assez vite, en quelques dizaines de minutes voire 1h. Elle est principalement composée d’essences aromatiques, fraîches, fruitées ou vertes… telles que la bergamote, le pamplemousse, la menthe, le ravinstara…

Le note de cœur : comme son nom l’indique, elle constitue le cœur de la fragrance et demeure quelques heures. Elle est composée d’essences fleuries, fruitées ou épicées telles que le néroli, la rose, la cannelle, la framboise…

La note de fond : Celle qui persiste des jours voire des mois sur les vêtements par exemple. Elle est composée d’essences fortes, chaudes, boisées, musquées, cuirées telles que le santal, le musc, le patchouli, la myrrhe…

J’ai appris pendant ma visite que l’on appelle pas « parfum » n’importe quelle fragrance. Enfin, communément si. Chacun d’entre nous va dire « je porte ce parfum » et peu importe si c’est une eau de toilette ou une eau de parfum… C’est comme tout ce qui touche au traditionnel : c’est un débat, certes.

Donc, traditionnellement, une fragrance a une concentration en essence et un nom pour la définir.

  • L’eau fraîche, très légère est concentrée entre 1 et 3 % env.
  • L’eau de Cologne, moins utilisée de nos jours, est concentrée entre 2 et 6 %. Peu ou pas de tenue, c’est peut-être pour ça qu’on y est moins sensible…
  • L’eau de toilette, très utilisée pour son côté accessible, est concentrée à moins de 10 %. La tenue est passable. Pour sentir bon toute la journée, plusieurs retouches sont nécessaires.
  • L’eau de parfum, également accessible, est concentrée à moins de 20 %. Souvent entre 10 % et 16 %, la tenue est très correcte ce qui est appréciable.
  • Le parfum ou « extrait » est généralement concentré à plus de 20 % jusqu’à 40 % ! Il est très persistant sur la peau donc un vrai bonheur tout au long de la journée (même à l’application car on sent beaucoup moins l’alcool).

Il faut savoir que plus la fragrance est concentrée, plus la note de fond est concentrée. Pour une eau de Cologne, il y aura 10% du total des essences alors que pour un parfum (ou extrait) il y aura 50% de notes de têtes ! D’où la tenue exceptionnelle du parfum…

Le Marketing

Une autre chose intéressante que j’ai découverte est que les parfums chez les parfumeurs de Grasses (par exemple) sont extrêmement peu chers ! Je m’attendais à ce que ce soit hors de prix et c’est clairement beaucoup plus raisonnable que les parfums des grands couturiers.

Pour exemple : Mon parfum d’amour est le Miss Dior de Dior (j’en ai déjà parlé ici si cela t’intéresse). Aujourd’hui, et contre toute attente, je peux aisément le porter le jour. Si l’on compare les extraits de parfum, par rapport à un flacon 15 ml c’est à en faire une syncope !

  • 15 ml, parfum Miss Dior de Dior : 202 euros chez Sephora.
  • 15 ml, parfum Fragonnard : 27  euros sur leur site.

Autrement dit, pour le même prix, nous avons 255 ml de parfum !!! Soit 2 flacons de 120 ml plus 1 flacon de 15 ml.

Bien sûr, il n’y a pas la renommée « couture », le packaging, le marketing qui compte la publicité et son égérie, etc…

Par chance, j’ai trouvé chez ce parfumeur un parfum qui m’a envoûtée lorsque je l’ai senti, qui en fermant les yeux m’a littéralement transportée.

Diamant-fragonard

Ce parfum, créé en 2006, est encore plus chaud et suave que le Miss Dior et pour cause, c’est un Oriental Floral !

  • Note de tête : Mandarine, orange et poivre.
  • Note de cœur : jasmin, prune et rose.
  • Note de fond : Vanille, patchouli, musc et caramel.

On reconnaît cependant les grandes similitudes entre ces deux fragrances. La mandarine en note de tête, le jasmin et la rose en note de cœur et le patchouli en note de fond. La grande différence est la présence de Vanille, musc et caramel en note de fond, qui changent totalement la personnalité de cette fragrance.

L’extrait de parfum a besoin d’une bouteille particulière pour le conserver. Le parfum peut se conserver des années dans ces conditions (flacon opaque)! C’est ultra économique !

Il se présente sous différentes concentrations et différents écrins. Dispo ici.

J’espère que cet article t’a plu et t’a intéressé !

A bientôt sur skinsandco !

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parfumerie_%C3%A0_Grasse

http://www.patrimoinevivantdelafrance.fr/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6&cntnt01returnid=24

http://www.grassetourisme.fr/Les-Parfumeries

http://leparfum.e-monsite.com/pages/evolution-et-composition/les-differentes-techniques-d-extractions.html

https://www.fragonard.com/fr/autres-techniques

https://www.fragonard.com/fr/grandes-familles

http://www.auparfum.com/Famille-olfactive

http://espritdeparfum.com/les-parfums-cuirs/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parfum#Description_d.27un_parfum

http://parfumpassion.over-blog.com/article-37112228.html

http://mapage.noos.fr/j.fetiveau/les_concentrations.php

http://www.neroliane.com/comprendre-la-pyramide-olfactive

 

 

Save my skin | Retour à la normalité

Nous sommes beaucoup à être passé par là. J’entends cette période, ultra méga longue où ta peau est ultra méga pourri et un jour comme par magie (ou parce que ton médecin a enfin trouvé le traitement qui te sauve ta peau) ta peau souffle, respire, cesse de faire des siennes et retrouve petit à petit un semblant d’équilibre. 

Youpiiiii !! 

D’ailleurs en parlant de ça, je ne connais pas encore la cause mais mon petit doigt me dit que ça ne saurait tarder (examen à venir) mais ce qui est sûr c’est que mon acné rosacée est clairement lié à mon flux hormonal et qu’avec une pilule différente + un antibiotique local elle a quasiment disparu en 2 mois ! 

Qui a envie de pleurer de joie ? C’est bibi ^^ Bah oui parce que quand même, depuis 2 ans ras le bol de se cacher sous des couches et des couches de fond de teint, multiple correcteur et poudre (et c’est peu dire) et de souffrir autant physiquement que moralement : libération quand tu me tiens 🙂 

Du coup, je ne me bats plus avec des milliers de produits, je ne cherche plus la meilleure technique pour enrayer les inflammations (comme tu as pu le constater en lisant ce blog) et désormais ma peau a juste besoin du minimum et accessoirement d’un peeling x 10 pour enlever toutes les cicatrices et autres marques réjouissantes du passage de l’acné mais ça on verra plus tard hein, chaque chose en son temps…

Ma routine : 

Eté 2017

  • Amour pour l’hydrolat de Rose de Mai d’Aromazone qui ne sent absolument pas la même chose que la rose de Damas : Son odeur est à tombée par terre. Le matin, en tonique, ça nettoie, c’est frais, ça sent bon : ça fait du bien et surtout ça réveille agréablement ! 200 ml, 7.50 euros. Dispo chez Aromazone et ici.
  • Le soir juste avant le sérum j’applique encore Erythrogel qui est l’antibiotique prescrit par mon médecin. Alors au début, ça assèche la peau un truc de malade donc bien choisir des soins nourrissant et ça passe au bout d’une semaine ou deux… (Attention, demande toujours l’avis de ton médecin si tu penses que ça pourrait marcher pour toi ! C’est un médicament !)
  • J’ai concocté un sérum régénérant fait maison dont je te parlerais bientôt car il fonctionne très bien sur ma peau (suspense !!)
  • J’en ai parlé il y a peu (ici même) et je réitère mon avis positif sur la Primer Oil « photo finish » de Smashbox. Cette huile rend ma peau d’une douceur incroyable ! Vu la saison, je l’a mélange plus ou moins avec mon sérum (2 gouttes le matin contre 4 ou 5 le soir) pour profiter de ses bénéfices. 30 ml, 37.50 euros. Dispo chez Nocibé, sur sephora.fr et ici
  • Et ma dernière trouvaille est la crème visage bonne mine « comme à la plage » de Pulpe de Vie. C’était une promo, j’en ai profité, elle est agréable, la texture parait épaisse comparé à d’autres crèmes « d’été » mais elle pénètre facilement et est hyper confortable. Petit hic, je n’aime pas du tout sa senteur serait-ce le coing ? :/. Les odeurs de fruits semblent marquées… Très bon rapport qualité/prix cependant car marque certifiée Bio et Vegan !! 30 ml, 9.90 euros. Dispo en supermarché et ici.

C’est quand même plus agréable d’avoir 4 ou 5 produits max dans sa routine. En ce qui concerne le démaquillage je ferais un article dédié à ce geste beauté car je suis encore entre deux eaux… Beaucoup de suspense aujourd’hui… 😀 

J’espère que cet article t’aura plu et t’aura fait découvrir autre chose, n’hésite pas à partager ce que tu utilises en ce moment 😉 

A bientôt sur skinandco ! 

Les petits plaisirs…chez l’Occitane

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas acheté dans cette boutique, enfin toute proportion gardée… J’ai surtout eu une pause de quelques années ^^ Pourquoi ? va savoir ! J’avais adoré la gamme au Karité, et je ne suis pas la seule car c’est un best seller chez eux. Son odeur est tellement, mais tellement ! Si tu es fan, tu vois peut-être ce que je veux dire et sinon bah va faire un tour dans cette boutique 😀

L’Occitane joue avec notre nez, notre sensibilité olfactive, si il y a. Si tu as lu mon dernier article tu ne seras pas étonnée de savoir dans quelle catégorie je suis ^^. Les odeurs et les senteurs font danser mon esprit du matin au soir. Par exemple, là, en écrivant cette article, l’odeur du savon parfumé Thé vert & Bigarade « Collection de Grasse » empli mes narines et même pas besoin de fermer les yeux pour voyager ! Ça me transporte et je me dis qu’à chaque fois que je vais me laver les mains, il réitérera cet effet : magique ! 

Alors parfois, quand il y a des bons plans, pourquoi ce priver ? La dernière fois, j’étais tombée nez à nez avec la lotion tonique à l’angélique bio en soldes dans une boutique du centre. Je l’aime beaucoup d’ailleurs mais la garde pour l’été 🙂 J’ai refait ma carte de fidélité et j’ai reçu quelques jours plus tard une offre de bienvenue tout à fait intéressante  : une petite trousse offerte pour tout achat. 

Quelques semaines plus tard, me voilà à traîner sur le site ou je découvre que beaucoup de produits sont à -50%. Ni une, ni deux, des produits atterrissent dans mon panier virtuel dont le petit savon cité plus haut ! Petit plaisir, mon cerveau est carrément raisonnable ! Mais qui font toujours du bien ! 

loccitanelespetitsplaisirs

Comme tu peux le voir, ce n’est à priori pas grand chose mais si tu me suis depuis un moment, tu peux savoir que ces senteurs sont pour moi des incontournables de l’été. Il y a quelques années j’ai littéralement rempli mon placard de produits au thé vert dont le parfum solide de l’Occitane d’ailleurs ^^ 

Cette association entre le Thé vert et la bigarade est juste à tombée par terre ! Je sens que je vais adoré ce savon 🙂

Quand on aime les odeurs fraîches et citronnées, on ne peut que aimer la Verveine. Ils ont tout une gamme autour de cette senteur que vous pouvez retrouver en boutique. j’ai voulu tester le gel douche frais exfoliant qui va me redonner un bon coup de fouet le matin sous ma douche ! 

Et en cadeau, je ne pouvais rêver mieux que cette petite trousse de voyage toute mignonne contenant trois miniatures. Une du gel douche à la verveine, une du shampoing réparateur pour cheveux abîmés que je voulais tester (ça tombe bien!) et une de l’ultime crème pour les mains au karité. Et pour finir un échantillon de l’après-shampoing réparateur. 

Je suis refaite pour partir en week-end ! Ça fait toujours du bien 🙂 

Si tu ne connais pas encore l’Occitane, tu as un cadeau de bienvenue assez intéressant en ce moment pour une première commande sur le site 😉

A bientôt sur skinsandco ! 

La capitale du parfum

Il y a quelques mois, j’ai eu l’opportunité de satisfaire une fois de plus ma curiosité sur ce sujet qui me passionne intensément en allant visiter la capitale du parfum. Grasse et sa région sont riche d’une magnifique culture des senteurs… 

Commençons par le commencement : 

Grasse est une magnifique petite ville provençale située non loin d’Antibes et de Cannes dans la région P.A.C.A. Mais pourquoi magnifique ? Parce que c’est une  ville qui est entourée d’un relief vallonné...

Grasse 1

…qui abrite des palmiers et malgré un ciel quelque peu nuageux, un temps extrêmement agréable…

Grasse 4

…où tu peux voir de la couleur en veux tu, en voilà sur les habitations et les boutiques…

 

…et que tu ne te lasses pas de ces petites rues piétonnes qui te font penser à l’Italie…

Sans parler des gens agréable, des petits restaurants  cachés ici et là et de tout les autres petits plaisirs que peu t’offrir une ville de ce genre…

Le musée de la parfumerie

Cela fait longtemps que je n’ai pas parlé de cet élixir, intriguant, intense, varié qui reste un mystère pour beaucoup d’entres nous. Les sensations olfactives me transcendent au plus haut point et cela me pousse à en savoir plus…

En poussant les portes du musée de la parfumerie, j’ai beaucoup appris sur le sens qu’est l’odorat et le pouvoir du parfum depuis la nuit des temps. Notamment que cela fût et qu’il est encore aujourd’hui un moyen d’expression hors pairs.

Parfum-2017

Parfois, le choix d’une senteur nous dépasse totalement. Cela est infiniment lié à différents facteurs tel que nos goûts, notre culture et j’en passe ! Et inévitablement, celle choisie définira une partie de nous, de notre caractère. Doux, sensible, piquant, sensuel, romantique… C’est un fait, le même parfum ne donnera jamais mais alors au grand jamais le même résultat sur deux personnes différentes.

Et ça c’est bien  scientifique ! Notre odeur corporelle est extrêmement complexe, cet « arôme » est régit par tellement de facteurs différents. Entre la génétique, les hormones, l’alimentation et tous les produits chimiques qui passe ou qui sont produit par notre corps, cela le rends unique en son genre. Les mélanger avec un parfum, qui lui aussi présente une complexité hors du commun ne peut que donner un résultat 1000 fois plus complexe et unique : ce qui est absolument fascinant non ?

Perso, j’adore !

Autre aspect intéressant du parfum c’est évidemment son flacon. Il a, de tout temps, accompagné les merveilleuses essences de notre monde (et c’est assez incroyable de voir le différents contenants utilisés il y a des siècles!) et participe encore aujourd’hui a définir sa beauté.

Muséeduparfum 2

C’est comme un bon vin, le verre est très important dans le mental pour apprécier son goût à sa juste valeur ! Ça m’a toujours étonnée mais évidemment ça n’a pas le même effet sur tout le monde (certains dirons que peu importe le contenant, l’important est ce qu’il contient ! Ce qui, techniquement est entièrement vrai mais à mon sens beaucoup moins appréciable…). Le contenant agis sur ma vision, mon ressenti. Je l’avoue, il m’influence carrément pour mon plus grand plaisir car comme des centaines de personnes mon ressenti est plus ou moins intense selon ces critères. #magie.

Il y a toute une partie incroyable qui concerne la technique de la fabrication du parfum dans ce musée.

Muséeduparfum 1

Se retrouver devant ces alambiques immenses te replonge immédiatement dans le passé et aussi grandement dans le livre ou le film « le parfum » ! je ne sais pas combien de fois j’ai pensé mais au moins une dizaine !! ^^ C’est impressionnant d’imaginer comment pouvait fonctionner ces étranges machines… L’artisan qui est moi était en émoi !

 Les parfumeries

Comment parler de Grasse sans parler des parfumeurs qu’elle accueille ! Ils se sont installés depuis bien longtemps dans cette région mais à partir du 17 ème siècle, ils ont développé leur affaires grâce à une histoire tout à fait étonnante qui parle de plaintes des porteurs de gants de cuir à l’odeur nauséabonde dû au ancienne technique du tannage du cuir. En effet, depuis quelques siècles déjà, la région est renommée pour la fabrication d’article en cuir et son commerce ! Les parfumeurs de la région ont utilisé leur savoir faire afin de parfumer ces gants pour le plus grand plaisir des nobles.

Au 18 ème siècle, ils délaissent cette activité au profit de la parfumerie pure et vont de ce fait développer leurs compétences et notamment cultiver les plantes et transformer Grasse en un extraordinaire jardin botanique pour en extraire les essences et créer des parfums.

Au 19 ème siècle, le nombre de parfumeurs explosent, la concurrence mondiale est rude et la création d’une coopérative permet de sauver le savoir faire artisanal de la création du parfum. Aujourd’hui des dizaines de parfumeurs vivent de ce commerce et du tourisme dans la région de Grasse. En effet, ils ouvrent leur porte aux touristes et il est tout à fait possible de visiter leurs parfumeries (je t’en parlerais prochainement !) et ainsi découvrir les mystères de la création du parfum.

La transmission du savoir

Quelques institutions s’évertuent à conserver le savoir faire artisanal et à le transmettre de génération en génération mais aussi à former aux métiers de l’industrie du parfum.

En tout premier lieu, Jean Carles, le nez de renom qui a crée des parfums pour les plus grands couturier tel que Christian Dior ou Carven a aussi fondée la première école de nez à Grasse qui a été transférée à Argenteuil et est aujourd’hui l’école Givaudan. Quand on sait que moins de 300 nez existe dans le monde, il valait mieux s’en préoccuper !

D’autres écoles tel que l’ASFO « Institut of perfumery » de Grasse ou les écoles internes aux parfumeries forment les jeunes aux métiers de la parfumeries. Car le parfum, c’est aussi une histoire de famille ! 

Il y a aussi l’institut de chimie de Nice et beaucoup d’autres… 

Ce petit tour d’horizon de Grasse est terminé, je n’ai pas pu tout visiter car cela prendrait des jours mais je te conseille fortement d’y aller !! Que tu passes par la région PACA ou non, va découvrir cette charmante petite ville et si l’histoire du parfum t’intéresse, alors n’hésite pas une seule seconde !!  

A bientôt sur skinsandco !!

 

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parfumerie_%C3%A0_Grasse

http://www.patrimoinevivantdelafrance.fr/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6&cntnt01returnid=24

http://www.cosmopolitan.fr/,jean-carles,1899660.asp

http://www.prodarom.com/asfo-grasse-centre-de-formation-aux-metiers-du-parfum-aromes-cosmetique/asfo-grasse-metiers/

 

Les produits terminés #9

4 mois ! Il est grandement temps de parler de ce que j’ai terminé et il y en a pas mal ! Quelques miniatures (merci Birchbox) et comme toujours de belles découvertes mais aussi des déceptions ! #cestlavie

Petite aparté : étrangement (comme à chaque fois), je n’arrive pas vraiment à trouver une corrélation entre les produits et les titres (les mois ? les saisons ?) donc après moult changement (j’ai vraiment utilisé ce mot ? ^^), on va plutôt partir sur des éditions hein #indecisionquandtumetiens 

Produits terminés #9

Toujours de gauche à droite :

  • Le dentifrice « pro expert » dents sensibles et blancheur d’Oral B est parfait pour moi ! Dès que je tombe sur des lots en promo, je fais des stock et heureusement ça arrive souvent à Leclerc ou Carrefour parce que mine de rien ça part vite ces choses là. 75 ml, env 3 euros. Dispo en supermarché.
  • La miniature du soin exfoliant corps de Thermaliv a été extremement agréable à utiliser ! J’adore cette marque et je vais sans doute en racheter quand je passerais commande sur le site de Birchbox ! 150 ml, 18.90 euros. Dispo ici.
  • J’ai enfin terminé le baume après soleil certifié BIO d’Alga Maris qui été très épais avec une odeur à tombée mais simplement je n’avais pas emmené tout le tube en vacances (restriction des compagnies aérienne oblige) et une fois revenue, bizarrement ma peau avait beaucoup moins d’après soleil :D. 150 ml, 14 euros. Dispo en parapaharmacie et ici.
  • J’ai utilisé (comme à chaque fois) la miniature du lait relipidant « Nutrition » pour peaux sèches d’Yves Rocher en crème pour les mains ce qui m’a permis de tester ! L’efficacité est là mais je ne supporterais pas l’odeur sur le long terme en achetant le format full size… Dommage ! 150 ml, 9 euros. Dispo en boutique est ici.
  • Une super découverte chez Saga ! Le shampoing lissage à la kératine de Mersea dead sea, marque inconnue au bataillon mais a des produits avec une super compo et une très bonne efficacité. Mon cuir chevelu sensible l’a très bien accepté (sans sulfate) et mes cheveux était hyper doux… J’aime ! 250 ml, env 6 euros. Dispo en boutique.
  • Je t’ai parlé dans ma box beauté de noël offerte par une copine du sérum magistral red focus 22.2% « Nutridermologie LAB » Rougeurs installées de Ella Baché. J’apprécie énormément cette marque mais je crois que ce genre de produits n’a vraiement aucun effet sur ma peau… A chaque fois, aucune différence n’est notable alors bon… Vu son prix je ne vais pas persévérer ! 30 ml, 59.30 euros. Dispo en institut et ici.
  • Je ne rachèterais pas le shampoing sec « Original – Zeste de fraîcheur » de Batiste car je me suis aperçue qu’il me provoquait des démangeaisons quelques heures après l’avoir appliqué et que j’étais obligée de me laver les cheveux… Autrement dit : Inutile. Je crois en avoir trouvé un super, pas cher et facile à trouver #lereve 200 ml, env 5 euros. Dispo en supermarché. 
  • J’ai terminé avec une grande tristesse la crème revitalisante « Nuit polaire » aux algues boréales de Polàar sur mes mains (ma peau n’ayant étrangement pas eu besoin de tant de nutrition cet hiver). Si j’ai besoin de ce genre de soin, il est évident que je la rachèterais ! A part si je tombe sur aussi efficace, agréable et moins cher bien entendu… (ce qui est tout à fait probable). 50 ml, 42.90 euros. Dispo ici.
  • En parallèle, j’ai aussi terminé la crème BIO « hydratation active » RICHE de Gamarde. Je n’ai jamais consacré de revue à cette marque que j’aime tant (noté !) mais aujourd’hui, c’est le meilleur rapport qualité/prix que j’ai pu tester sur le marché BIO ! Voilà c’est dit ! J’adore cette gamme en particulier. 40 g, env 10 euros. Dispo en parapharmacie et ici.  
  • Cet hiver, j’avais l’impression que tous les habitants traînaient leurs maux pendant des semaines. Avec le froid, on aère moins, voir pas du tout et nos intérieur chauffés deviennent vite des nids à microbes. Le spray purifiant « Arko essentiel » aux huiles essentielles d’Arkopharma m’a été bien utile pendant les 2 hivers précédent à maintenir une atmosphère la plus saine possible (surtout en cas de maladie). 200 ml, env 12 euros. Dispo en pharmacie et supermarché.
  • Un doublon s’est invité dans ma poubelle, j’ai oublié d’enlever le nettoyant « pure calmille » d’Yves Rocher la dernière fois ! Mon avis juste ici
  • J’ai terminé un échantillon test du sérum blemish + age defense de Skin Ceuticals. Cela a bien éradiqué mes problèmes de peaux : j’ai été bluffé par ce produit ! Bon, il peut au prix où il est mais bon ça fait plaisir de voir de l’efficacité et une bonne compo aussi ! Je serais prête à l’acheter en sachant son effet sur ma peau ! 30 ml, 90 euros. Dispo en parapharmacie et ici
  • Birchbox m’a encore fait découvrir un produit surprenant. On parle cheveux cette fois ! J’ai pu tester l’après shampoing quotidien « formule aux herbes » de Privé qui est un produit à la composition naturelle et qui est cruelty free ! Super efficace ! Il n’alourdit pas les cheveux (sans silicone), je me suis juste lassée de sa senteur donc je n’achèterais pas le full size… 250 ml, 26 euros prix public. Dispo ici
  • J’ai voulu tester le tonique hydratant rafraîchissant certifié BIO pour peaux sensibles de Mixa Expert peau sensible et ce fut un échec cuisant… Ma peau sensible ne l’a pas du tout tolérée… J’essai parfois de tester ce genre de produits mais la persévérance n’a pas que du bon ! 200 ml, env 4 euros. Dispo en supermarché. 
  • J’ai terminé un produit make up !!! Le truc qui arrive 1 fois par an !!! Cette poudre translucide « Luminelle » d’Yves Rocher a été discontinuée et remplacée par une autre proposé en plusieurs teinte était parfaite ! Elle fixait, ne se voyait pas et matifiait juste ce qu’il faut. La nouvelle est top aussi ! 
  • Et on arrive enfin au dernier produit terminé qui est l’anti-transpirant « Bio efficacité » fraîcheur naturelle de Narta. Il me semble qu’il fonctionnait bien sur moi (j’en utilise encore au travail et sinon je suis au déodorant) et j’avais beaucoup aimé son parfum. 50 ml, env 3 euros. Dispo en supermarché. 

Voilà, le sac est vide ! Il y avait beaucoup de choses et j’espère que ce n’était pas trop long et que ça t’a fait découvrir des produits qui pourrait te plaire et te convenir ! Si tu as un avis ou des questions, poses les en commentaires 😉 

A bientôt sur skinandco !

 

Lire la suite

« THE » perfect combo

Cette rubrique resurgit d’un coup, comme ça, de nul part et en toute légèreté parce qu’il est vrai que c’est assez rare quand je suis surprise par la forte efficacité d’un produit cosmétique.

C’était quand la dernière fois tiens ?

Quelques mots dans la barre de recherche et un clic plus tard, la réponse et pas des moindres : 3 mai 2016 pour parler de la crème corps qui a changé ma peau l’hiver dernier. Cette année, je ne l’ai pas racheté et j’ai plutôt essayé celle de Nuxe et que j’ai adoré : j’avoue, la testeuse qui est en moi plaide coupable ^^.

Il fallait absolument que je parle de ce combo qui a changé mon état de peau extra merdique. Ouai encore, elle se joue de moi : lorsque son état s’améliore, je crois être sortie d’affaire et bim ! Une autre poussée d’acné pointe le bout de son nez. Il faut dire que c’est le printemps, que j’ai arrêté de fumer donc ceci explique en partie cela (enfin j’espère).

The Combo_Avril 2017

Concrètement, qu’est-ce que ce combo ?

Ceci n’est qu’un exemple des milliers de possibilités qu’offre ce type de soins. Cela consiste à mélanger dans sa main avant chaque utilisation une huile de soin, un produit aqueux et un ou plusieurs actifs : tu as bien saisi, c’est une crème quoi mais qui ne nécessite pas de passer du temps dans sa cuisine à essayer tant bien que mal de réaliser des cosmétiques maisons, surtout si tu n’es pas à l’aise avec ça ! 

Le but ? Créer ton soin spécifique déclinable à l’infini !

Phase aqueuse + phase huileuse + actifs liquides (actifs, huiles essentielles…)

Seule recommandation : choisis le sérum avec une texture gel afin que se soit plus pratique pour mélanger dans ta main : « Easy ! ». 

Pourquoi ces 2 phases ? Pour rappel, ta peau est constituée d’un film hydro-lipidique (d’eau et de gras) donc pour une pénétration optimale et rapide, ta texture doit être le plus proche de cette composition. 😉 

Pour ma part, le combo gagnant pour l’instant est :

  • Le sérum aqueux « élixir jeunesse » d’Yves Rocher (que je termine d’utiliser car je n’ai pas été spécialement convaincu de son efficacité sur ma peau). Cependant, sur d’autres personnes il paraît qu’il est ultra efficace ! Sa compo est d’ailleurs très correcte. Il contient en majorité de l’Aloe vera ce qui lui donne une texture parfaite pour cette pratique. 30 ml, 35.80 euros. Dispo en boutique et ici.
  • La petite merveille de ce combo découverte tout récemment est le sérum « photo finish » primer oil de Smashbox qui est exclusivement formulé avec des huiles végétales et des huiles essentielles (et je dois dire que je suis bluffé par cette formulation qui ira tout autant à des peaux déshydratée et sèche que mixte). Seul il rends ma peau incroyablement douce et hydratée cependant je préfère nettement l’appliquer mélanger comme énoncé plus haut ! 30 ml, env 36.50 euros chez Nocibé. Dispo en parfumerie et en ligne.
  • Et le petit dernier pour éradiquer mes imperfections est l’actif cosmétique « Algo’Zinc » d’Aromazone. J’ai été bluffée par son efficacité ! 2 gouttes matin et soir et ça a stoppé l’inflammation en un claquement de doigt ! Dans ces cas là tu es happy :). 10 ml, 3.80 euros. Dispo en boutique et ici.

Les avantages de ce genre de méthode sont multiples. 

D’abord, c’est économique car tu peux changer du jour au lendemain 1 ou 2 ou même les 3 produits selon tes besoins et c’est déclinable à l’infini !! Ta peau est capricieuse ? Elle n’en sera que ravie !

C’est écologique, on y pense de plus en plus et ça ne mange pas de pain de penser un peu à la planète, parce que que se soit en production ou toi qui va laisser se perdre cette crème miraculeuse au fin fond de ton tiroir car elle ne te sert plus vraiment : ça pollue. Cette méthode évite tout ça !

Et bien sûr cela peut-être diablement efficace par rapport à un soin disponible dans le commerce car tu doses selon la sensibilité de ta peau. On est d’accord que ce qui fonctionne dans une crème ce sont les actifs. A partir de là (en aillant un minimum d’information sur la dose recommandée) tu peux jouer avec leur concentration et avoir de meilleurs résultats (ce qui a clairement été mon cas).

Maintenant que tu as ces quelques cartes en main, n’hésite pas à tester cette méthode, ça change la vie ! Et si tu as déjà essayé, parle moi en en commentaires 😉 

A bientôt sur skinsandco !

L’Oréal n’est définitivement pas pour moi…

Parlons peu…parlons make up ! 

Si tu me suis depuis quelques temps tu sais que le maquillage n’est pas ma catégorie favorite, genre c’est pas ma passion ultime quoi… J’aime mais je ne suis pas en crise d’hystérie lorsqu’une nouvelle marque ou une nouvelle gamme arrive sur le marché. Bon, par contre pour les soins c’est tout autre chose 😀

Cependant ! Comme beaucoup d’entre nous, j’ai des envies et surtout des besoins ! Je me fais plaisir avec les produits pour les yeux #amourdufardàpaupières et la partie sur laquelle il m’est impossible de ne pas appliquer du maquillage est sans surprise : le teint. Je l’ai déjà dit, si seulement je n’avais pas besoin d’utiliser du fond de teint quotidiennement et même l’été à cause de mes soucis de peau, je m’en porterais tellement mieux  ! Mais voilà, j’ai une peau de merde, c’est la vie, c’est comme ça, peut-être un jour ça s’arrangera ^^ 

En attendant je suis toujours plus ou moins à la recherche du fond de teint et du correcteur parfait. Celui qui couvrira sans que cela se voit trop et surtout qui ne bougera pas de la journée. Ma peau change d’état tous les 4 matins, un coup déshydratée, un coup à moitié grasse et donc rouge avec parfois de grosses imperfections : bref le bonheur d’une peau mixte à tendance « rosacé-ique » (si je puis dire) ! 

Quand j’ai entendu parlé en bien de la nouvelle gamme « Infaillible Total cover » de L’Oréal  (merci Youtube, ahem), je me suis dit : « tiens ! Pourquoi pas ? C’est peut-être plus agréable  à utiliser que le mien… » (« le mien » c’est le stick correcteur vert de La roche Posay. Efficace mais quelque peu sec et inconfortable). Un code promo et une commande sur le site de la marque plus tard, la palette m’appartenait. Oui, j’ai acheté cette palette principalement pour le correcteur vert… Mais passons… 

Infaillible total cover_mars2017

Cette palette a quasiment tout pour plaire : 2 correcteurs de couleurs dont 1 vert (pour les rougeurs) et 1 bleu (dont je doute qu’il est une utilité pour la majorité puisqu’il annule le orange donc l’autobronzant, un jaune/saumon pour annuler le bleu des cernes aurait été plus judicieux) et 3 correcteurs en teinte beige pour camoufler selon sa carnation ou les saisons. 

Niveau application, il est clair que c’est un véritable bonheur. Les produits ont une texture couvrante et crémeuse et du coup s’appliquent hyper facilement en camouflant correctement. J’applique mon fond de teint avec une éponge en tapotant donc aucun soucis de ce côté là (si tu dois travailler ton fond de teint avec un pinceau, j’imagine que tu risques d’avoir des problèmes et de déplacer la matière en dessous… A voir…). 

Seulement voilà, question tenue : 0. Nul. J’ai rarement vu un produit bouger aussi vite, s’effacer, marquer les pores et déshydrater la peau au bout de quelques heures seulement. A la fin de la journée, c’est quasiment plus horrible qu’au début ^^ Et c’est quand même le plus important parce qu’à mon sens, il vaut mieux qu’un produit soit peu couvrant mais tienne plutôt qu’hyper couvrant et ai ce résultat. Je ne valide pas du tout et pour 16.50 euros ça vaut pas le coup du tout ! 

Moralité : C’est souvent la même histoire, c’est la dure loi du test, certes. Je crois que pour moi et pour satisfaire mon exigence, rien ne peut valoir des produits professionnels et/ou de moyen à haut de gamme. Il y a des personnes pour qui les marques de supermarché/drugstore tel que L’Oréal fonctionne à merveille (et heureusement) mais personnellement ma peau refuse catégoriquement, à chaque fois. Il est temps de l’intégrer, dommage pour mon porte monnaie :D. Je vais sans doute investir dans celle de Make up for ever et donner celle ci à quelqu’un qui a la peau moins capricieuse… 

Niveau beige, je vais rester sur celui qui a changé ma vie et qui le correcteur « full cover » de MUFE (tu peux retrouver tous mes favoris teint et autres papotage juste ici). Je suis toujours impressionnée par son efficacité et surtout sa durée de vie. Arrêtons nous 2 minutes là dessus c’est indispensable : je l’ai acheté en novembre 2014, je l’ai utilisé quasi quotidiennement et même toute l’année 2016 lorsque j’avais des rafales d’imperfections et il est loin d’être complètement vide !!

Petit rappel : Il est hyper couvrant, il est hyper longue tenue et paraît hyper cher (25 euros env) mais maintenant que l’on sait combien de temps il peut durer il devient hyper économique. Le seul hic est qu’il se voit quelque peu mais bon…  

D’ailleurs question teint, une revue arrive bientôt ! Reste connectée ! 

A bientôt sur skinsandco !