La déception | Prescription lab

Au printemps, j’ai vécu une expérience plutôt désagréable. Je n’ai pas forcément pour habitude de dégainer mon arme aussi facilement sur la toile mais parfois c’est nécessaire.

La Box Prescription Lab c’est quoi ? 

Pour la petite histoire, ma collègue fan de beauté bio et plus particulièrement de box (elle est abonnée à la biotifull box) a découvert le concept et m’en a expressément parlé, elle était un peu surexcitée il faut l’avouer. Elle m’a parlé de full size, de produits à tendance bio et donc d’une box pour un prix défiant toute concurrence ! Ni une, ni deux, j’ai été fouiller sur leur site pour en apprendre davantage.

J’ai eu une belle impression, c’est vrai que lorsqu’on parcours le site, c’est joli, chic, intéressant et surtout le discours donne envie.

Lorsque j’ai vu les deux box précédentes, janvier 2017 qui contenait l’huile sèche corps Moroccan Rose goldREN (marque très peu controversée), celle de février 2017 qui contenait l’Egyptian magic (100% d’origine naturelle) dont quasi tout le monde ici connaît la renommée, et la box de mars avec un soin visage Cattier (marque certifiée bio) et le gommage doux d’Absolution (certifié écocert) : ça a pesé dans la balance !

Il notifie bien que 3 produits sont présents chaque mois, un de leur marque (PL), et deux de partenariats (maintenant il y en a un qui est au format voyage) ainsi qu’un petit magazine beauté assez sympa !

Je me suis abonnée pour 19.60 euros/mois et j’ai reçue ma première box le mois suivant, c’est à dire en avril 2017 (la box de mars n’étant plus disponible alors que nous étions avant le 20, j’aurais aimé l’avoir mais bon, passons). Et là, je n’ose pas vous dire dans quel état de déception intense la découverte du contenu de cette box m’a mise.

Le lien de cette box juste sur le site de prescriptionlab.com.

  • Le shampoing Sachajuan en format voyage est à tendance naturelle et pour les cheveux normaux (pas pour moi du tout mais à la limite ça peut servir…)
  • La crème de nuit IOMA est un concentré de produits chimiques (peu importe son prix), très peu pour moi…
  • Je déteste la fleur d’oranger donc autant te dire que le baume corps à la fleur d’oranger + argan de leur marque ne m’a fait ni chaud, ni froid…
  • Que dire de la pochette transparente pailletée ? 

Clairement, pour moi j’ai jeté 20 euros par la fenêtre. J’ai quand même décidé, sur les conseils de mon amie, de continuer un mois de plus parce qu’il est vrai que parfois on tombe sur une box qui ne convient pas !

La box de mai 2017 ne m’a pas plus séduite :

prescription lab_sept2017

  • Le gloss Paul & Joe est pas mal du tout question couleur, tenue et effet !
  • Par contre l’huile visage au roucou + jojoba est insignifiante à mon goût : un joli packaging avec les fleurs mais la légère odeur de rance ne donne pas envie de l’utiliser, et alors la compo, ahem…
  • Sans parler du gel protecteur Granado qui est un concentré de silicone en tout genre (matière hyper polluante à produire).

Un SAV déplorable 

Cela dit, j’ai tenté d’expliquer mon problème par e-mail, en toute honnêteté et sans agressivité au service client et de traiter avec eux pour un possible échange de produit juste après la réception de la première box. En plus, il propose de remplir un profil beauté à l’inscription, ce qui a renforcé ma déception et je ne voyais vraiment pas quoi faire des produits que j’avais eus !

La réponse a été sans appel, d’une froideur sans nom et bien évidemment aucune proposition pour limiter les dégâts alors que clairement, sachant qu’ils possèdent la marque d’un des produits dans chaque box, ils m’auraient envoyé la crème au thé vert en échange de celle à la fleur d’oranger (ou un autre produit équivalent vu qu’ils ont un e-shop), ça aurait été plus que parfait et m’aurait permis de faire passer la pilule et sans doute de rester abonnée. On est commerçant ou on ne l’est pas ^^.

La marque Prescription Lab

La marque a un joli concept marketing, on parle de « philosophie » :

  • de mission (de construire ensemble une marque qui offre un équilibre entre naturel, efficacité et plaisir)
  • de démarche (on parle de composition juste et que la nature est bien faite)
  • de promesse (l’élaboration des produits dans l’exigence et la passion de la cosmétique)
  • de soins (et de bonnes compositions ou de mauvais ingrédients qu’ils ont choisis d’écarter)
  • de programme (pour vous aider grâce à une signalétique)
  • de maquillage défiant les défis du quotidien.

Tout est bien ficelé pour donner une belle image et je comprends. Le marketing, toutes les marques l’utilisent et en ont besoin mais au delà des belles phrases dignes d’un politicien, lorsqu’on regarde de plus près, avec un autre œil sur les compositions, on voit tout de suite que quelque chose cloche…

Déjà, la façon d’afficher la liste des ingrédients sur leur site ( à noter que ce n’est pas propre à chaque cosmétique) :

  • 1ère étape : Un lien pour voir la composition réelle.
  • 2ème étape : En superposition et en transparence les bienfaits des actifs mis en avant sur la liste des ingrédients INCI.

Tout est fait pour ne pas la remarquer, on se demande pourquoi ? ^^

Rien qu’avec l’huile éclat visage « Roucou + jojoba » pour tous types de peaux, je m’en suis aperçue. Il est vrai que la composition est naturelle mais il ne faut pas 5 secondes pour voir que le 2 ème ingrédient n’est pas celui auquel on s’attend le plus, c’est à dire de l’huile de jojoba (huile la plus respectueuse de tous les types de peau due à sa composition en acides gras), mais est en réalité de l’huile de tournesol qui clairement n’a pas du tout les mêmes propriétés. Riche en oméga 6 et en vitamine E elle est conseillée pour les peaux sèches ainsi que la bourrache qui est comédogène… Il y a de grandes chances que des peaux mixtes ne tolèrent pas cette huile et ce fût le cas pour moi au printemps… De plus, elle coûte 29 euros, j’ai d’autres produits en tête qui sont bien plus qualitatifs… Bref, je ne vais pas plus loin là dessus, si ? 

Un autre produit qui m’a attirée est le gommage corps café + sucre. Que dire ? Ça me dépasse totalement qu’aujourd’hui on puisse proposer un produit aussi simple pour 24 euros les 150 ml. De l’huile de tournesol, du café, du sucre et peut-être pour l’odeur de l’huile de coco ? Next…

Un dernier produit soin, allez, pour rire : le baume à lèvres Rose + Karité où l’on vante les mérites de l’huile de rose régénérante et du beurre de karité nourrissant. Sauf que, la première huile que l’on trouve est encore de l’huile de tournesol ET la deuxième est de l’huile de ricin ^^ et ensuite on trouve du beurre de karité et encore plus loin de l’huile de rose musquée…

Conclusion 

Il est évident que la marque Prescription lab joue sur le plus vieux des tableaux en cosmétiques traditionnelles, c’est à dire mettre en avant le côté « naturel » de la marque et des ingrédients nobles qui ne sont pas spécialement en haute teneur dans les produits. Cela permet aussi de vendre pour une gamme moyenne et ainsi adapter les prix pour un maximum de marges.

Concernant les box, on s’attend à ce que les partenariats soient en accord avec la vision de la marque mais au final, le plus intéressant est choisi et on ne peut s’attendre à avoir chaque mois un produit naturel et/ou bio de qualité dans la box ce qui est dommage (quand on voit les box suivantes, cela confirme bien mes soupçons).

Quand on parle de composition à proprement parler, en décrivant des choix éthiques avec des exemples de « conservateurs doux et plus sûrs », on fait attention. Parce que malgré la haute teneur en composants d’origine naturelle dans les produits que la marque propose, j’ai été extrêmement surprise de voir que beaucoup d’entre eux contiennent du Phénoxyéthanol (un solvant qui est utilisé en conservateur et qui je le rappelle est très controversé pour ses possibles effets sur la santé : je te reporte à l’article que j’ai pu écrire sur cet ingrédient). C’est littéralement du gâchis…

Etant donné que j’ai traité entre autres avec le service client de Birchbox quelques mois auparavant, je peux te dire que la différence est clairement notable pour les raisons évoquées plus haut. La marque ne perd clairement pas son temps avec la fidélisation de sa clientèle. C’est un choix.

Si il n’y avait pas eu ce souci commercial et ce discours qui manque cruellement de cohérence, il est clair que je n’aurais pas l’esprit aussi critique. Mais c’est clairement se moquer de ses clients et nous sommes en 2017, époque où de plus en plus de personnes se renseignent, étudient et bousculent leurs habitudes. Je doute que cette façon de faire soit très judicieuse ^^

Il est clair que je ne recommande pas ce concept de box ou cette marque si tu as une certaine éthique (et pas en carton, qu’on se le dise). Il y a de superbes marques naturelles et/ou certifiées bio, avec une vraie expertise, de la recherche, qui utilisent des ingrédients naturels avec un discours sincère et qui proposent des produits à des prix beaucoup plus accessibles.

J’espère que cet article t’as plu et t’a éclairée sur cette marque et son concept. Si tu as testé ou même si tu ne connaissais pas avant que je t’en parle, n’hésite pas à me laisser ton avis en commentaire ! 

A bientôt sur skinsandco !

Publicités

Produits terminés #10

Il est grand temps de te parler des produits que j’ai terminés cet été ! Le temps passe si vite ! Il faut dire que très souvent, on ne voit pas passer cette saison… On se demande vraiment pourquoi ? 🙂

Produits terminés #10

Il y a pas mal de choses dont je me suis décidée à terminer et pour une fois il y a même du maquillage ! Hyper rare tellement cette catégorie dure longtemps et ne parlons pas des produits en poudre tel que les blush ou fards à paupières. Je n’aurais jamais imaginé que je n’aurais creusé qu’un fard de ma Naked 2 depuis le temps qu’elle se trouve dans mon placard, et pourtant je l’utilise tous les jours ou presque depuis 3 ans ! D’ailleurs si tu as une solution pour remplacer un seul fard, je suis preneuse… ^^

Digression faite, passons aux choses sérieuses ! Tout d’abord, en arrière plan :

  • Et ça commence mal : je n’ai même pas fini le mini tube de masque purifiant onctueux « Musaclean » de Kadalys. L’odeur était absolument infecte et l’effet ne m’a pas transcendé plus que ça… Un masque à l’argile rose fait maison fait tout autant le job… Dommage et vu son prix : next. 75 ml, 30 euros. Dispo sur birchbox.fr.
  • Par contre l’huile majestueuse visage-corps-cheveux « l’africaine » de Karethic a été un bonheur total à utiliser ! Sa senteur légère et fraîche m’a séduite. Je ne l’ai pas rachetée car j’ai eu d’autres huiles pour le corps mais je la note ! 100 ml, 29 euros. Dispo sur birchbox.fr.
  • Autre superbe découverte, le micropeeling sans grain « Pschitt magique Nouvelle Peau » de Garancia. On sait que la marque a de véritables trésors dans ses gammes et celui-ci en fait partie ! Je n’ai jamais vu un gommage aussi performant et respectueux pour la peau. Lorsque ma rosacée était (trop) présente, lui seul redonnait un coup de neuf à ma peau sans l’agresser outre mesure… Coup de cœur ! 30 ml/100 ml, 19.95 e/29.95 e. Dispo en parapharmacie et chez sephora.
  • Sujet sensible et intime car j’ai terminé un format voyage de soin lavant doux de Saforelle. Pendant des années, il a pallié aux petits désagréments que nous pouvons avoir, nous les femmes… Je suis passée à un produit Bio depuis dont je te reparlerai sûrement ;). 100 ml, env 3 euros. Dispo en pharmacie et plus d’infos sur saforelle.com.
  • Si tu ne le sais pas encore, le lait solaire certifié bio Alga Maris I30 des laboratoires de Biarritz est le best du best des produits bio pour moi et facilement accessible car dispo en parapharmacie. Des filtres minéraux, pas de trace et une odeur de noix de coco (mais pas sucrée) à tomber. 100 ml, 16 euros. Toute la gamme sur laboratoires-biarritz.fr.
  • J’ai réussi à terminer la crème lavante apaisante « Cleanance Hydra » d’Avène. L’efficacité y est : un soin lavant qui ne dessèche pas la peau à outrance, et le fait qu’il soit sans savon aide, je pense, mais cela reste un produit avec une compo pas tip-top même s’il contient des huiles végétales… J’en ai un autre à finir (dont je déteste l’odeur par ailleurs) et ensuite je passe au bio ! 200 ml, env 10 euros. Plus d’infos sur avène.fr.
  • J’ai enfin terminé une véritable relique de mon placard, je ne sais même plus quand j’ai acheté l’eau micellaire thermale « peaux sujettes aux rougeurs » d’Uriage. 2 ans il me semble… Je ne suis plus du tout convaincue par les eaux micellaires, elles agressent plus qu’un nettoyant doux mais on ne peux leur enlever leur praticité… 500 ml, env 10 euros. Plus d’infos sur uriage.com.
  • J’ai rarement vu un produit de la cosmétique conventionnelle avec un aussi bon rapport efficacité/compo/prix que la crème corps ultra réconfortante « Rêve de miel » de Nuxe. je suis tombée amoureuse de cette gamme car j’ai testé le gel douche surgras et cette crème qui a littéralement réparé ma peau de croco l’hiver dernier et m’a apporté un confort absolu, avec un plus « cocooning » grâce à son odeur de miel. Je continue ? 200 ml, 19.15 euros. Dispo en parfumerie, parapharmacie et sur nuxe.com.
  • Un petit échantillon d’émulsion reminéralisante anti-stress « Eveil à la terre » de Terraké, marque à tendance naturelle que j’affectionne particulièrement pour son concept. J’ai adoré la senteur chaude et suave de cette crème qui apaise vraiment quand on est sensible. De plus son effet « toucher sec » m’a conquise, d’autant plus que je l’ai utilisée sur les mains vu la contenance de l’échantillon… Difficile à trouver sur internet car dispo en Thalasso et Spa. Plus d’infos sur la marque ici.
  • Un produit qui revient souvent dans ma douche est le gommage végétal à la poudre d’abricot d’Yves Rocher. Efficace et pas cher, lorsque j’ai envie de me faire plaisir avec un gommage qui sent bon. La compo est pas terrible mais les recherches sont en cours… 100 ml, 9.90 euros ou en ce moment 5.94 euros. Dispo chez yves-rocher.fr.
  • J’ai vite terminé avec surprise le fond de teint « lingerie de peau » de Guerlain que j’ai acheté l’année dernière en teinte 03 et que j’ai littéralement bu tellement il est parti vite par rapport à d’autres. Je crois savoir pourquoi et j’en parlerais dans un article consacré aux nouveaux outils de maquillage. Il a été parfait lorsque ma peau se portait encore bien en fin d’été 2016 mais au printemps 2017, il était beaucoup trop léger pour couvrir un tant soit peu mes rougeurs et imperfections ! A choisir avec réflexion donc, vu son prix, mais je le recommande car son effet n’a rien à voir avec des fonds de teint bas prix. Il tient extrêmement bien, ne s’oxyde pas, ne file pas, laisse un toucher sec et soyeux et possède un SPF I20 qui est un petit plus. Un produit de luxe qui mérite cette appellation… 30 ml, 54 euros. Dispo en parfumerie et sur guerlain.com.
  • Le fond de teint hydratant tenue 15 heures « Studio Skin » en teinte 1.0 de Smashbox est celui qui a parfaitement camouflé ma peau de M**** cet hiver et m’a permis de rester tête haute toute la journée au travail. Même performance que le Guerlain avec une couvrance supérieure et pour moins cher ! 30 ml, Dispo chez nocibé et sur smashbox.fr.

Au premier plan :

  • Une super découverte mais un plaisir éphémère puisqu’il est totalement impossible de racheter le Ex white de-mela mask ultimate luminance anti-pigment facial de ÜNT. Un masque en tissu prédécoupé et gorgé de produit comme on en voit souvent maintenant. Je l’ai appliqué et j’ai senti l’effet sur ma peau immédiatement, 20 minutes plus tard, elle était beaucoup plus claire, hydratée et douce. Je ne vois pas ça souvent après un masque ! Si tu tombes sur ce masque ou son évolution, n’hésite pas à le partager en commentaires 😉 Plus d’infos sur la marque sur shopunt.com.
  • L’échantillon de crème lavante corps et cheveux « Calendula » de Weleda Baby fut un réel plaisir à utiliser et laisse la peau ultra douce. Compo naturelle (mais pas bio) avec un petit prix. 200 ml, 6.90 euros. Dispo en parapharmacie et sur weleda.fr.
  • Par contre j’ai découvert le gel contour des yeux hydratant d’Herborist grâce à deux échantillons et j’ai détesté, ce produit pique les yeux donc non merci !! 20 ml, 31.50 euros ! Plus d’infos sur herborist.com.
  • Je devais en parler car l’échantillon du soin rénovation peaux grasses « Effaclar K » de la Roche-Posay m’a permis de me faire une idée sur la gamme (car j’ai eu 2 autres échantillons dont la crème lavante) et malheureusement je n’ai pas du tout été conquise. La première raison est tout simplement que cette gamme sent le paic citron (sorry la roche-posay) ou un produit d’entretien au citron, bref une odeur que je ne peux vraiment pas sentir. Il y a tellement de cosmétiques dans le monde que je ne peux écarter le côté plaisir à l’utilisation… 30 ml, 13.50 euros. Dispo en parapharmacie et sur larocheposay.fr.
  • J’ai pu tester deux échantillons d’Yves Rocher. Cet hiver, la crème hydratante apaisante pour peaux sensibles, qui ne m’a pas convaincue, et cet été le gel crème zéro défaut en qui j’avais mis beaucoup d’espoir. De ce fait, j’ai acheté le grand format et par le plus grand des mystères, je me suis rendue compte qu’elle ne convient pas du tout à ma peau… Elle me donne des petits boutons… Comme quoi une dose d’essai ne suffit pas ^^. 50 ml, 15.90/13.90 euros. Dispo sur yvesrocher.fr.
  • Faire l’erreur de ne pas regarder l’étiquette avec plus d’attention, ouvrir le baume nutrition intense nuit « nutritive végétal » peaux sèches à très sèches d’Yves Rocher au lieu de la crème nutritive jour de la même marque, mettre son doigt dedans et s’apercevoir que ce n’est pas du tout la texture souhaité te condamne à utiliser une crème un peu trop riche pour toi. Sauf que comme ta peau n’en a pas besoin, tu l’as termines sur tes mains et tes pieds et cela te prends environ un siècle. Sinon, elle est plutôt pas mal mais n’existe plus ! 50 ml, 13.90 euros. Sa remplaçante jour dispo sur yvesrocher.fr. 
  • Je suis ravie d’avoir pu tester le soin du corps fondant « Hydra-fermeté » de Science et mer grâce à une amie car il est juste topissime question application et effet tenseur sur la peau. Bon on oublie la compo hein parce que y a du très bon (comme les actifs utilisés) et du très mauvais (on les connais)… « Comme d’habituuuuude… » Dispo en parapharmacie et plus d’infos sur scienceetmer.com.
  • Un autre produit rarissime sur ce genre d’articles, c’est le mascara. Et mon dieu, comme j’étais contente de ne plus pouvoir utiliser le mascara audacieux certifié bio de So’bio éthic en teinte 01 noir chic. Ça a été un véritable enfer de le porter. Pourquoi ? Parce que la formule est tellement épaisse qu’elle ne peut pas faire autre chose que des pattes d’araignée… L’odeur n’était pas très agréable mais bon c’est pas dramatique. Un très mauvais souvenir… c’est ça quand on ne peut pas tester les produits sur place (enfin sortir la brosse pour regarder j’entends bien). 10 ml, env 10 euros. Dispo en supermarché, plus d’infos sur sobio-ethic.com

Si tu es arrivée jusqu’ici et que tu as survécu, bravo à toi car c’était très long ! Je pense que je vais revoir mon moyen de stockage car généralement je me rends compte du contenu lorsque le sac est à moitié plein et ça donne toujours de longs articles comme ça… En attendant, j’espère que cet article t’a plu et qu’il t’a donné plus d’informations sur certains produits. 

N’hésite pas à donner ton avis en commentaire !

A bientôt sur skinsandco ! 

Le sport | La rando

Sur la toile, la mode c’est le fitness. On en voit en veux-tu en voilà, à coup de chaînes Youtube d’objectif quasi inatteignable (il faut le dire), de programmes en tout genre et de produits dérivés tels que les livres etc…

Heureusement, dans le monde réel il n’y a pas que cette discipline. Il y a des tas d’autres sports ultra cool, intéressants, fun, zen et j’en passe à pratiquer en ville ou pas.

Perso, depuis que je suis gamine, aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré les sports de montagne : l’escalade, la randonnée vélo et pédestre, le rafting, le kayak etc… Ce genre de relief offre tellement de possibilités (et encore je n’ai pas évoqué tout ce qui se pratique dans les airs). On peut faire beaucoup de choses dans les plaines ou les bords de mer certes mais il faut avouer que le challenge est tout autre… 

J’adore marcher, je pense que je préfère marcher pendant des heures que de courir pendant 30 min, même si parfois nous n’avons pas vraiment le choix en ville et que ça fait un bien fou. 

Du coup, j’ai re-découvert la randonnée l’année dernière, par petites touches, sur la côte d’Azur et plus précisément dans le Var. Cette région est magnifique !

larando_aout2017

La plus belle balade fût sans nul doute celle qui longe le bord de mer au départ de Sanary pour arriver au Brusc où se trouve l’embarcadère pour aller sur l’île des Embiez (je te la conseille si jamais tu es dans le coin un jour !). Ce fût randonnée vélo sur cette île et un très bon souvenir également. 

Et puis un peu plus cette année car cet été, j’ai eu la chance d’aller dans les Pyrénées, ça n’a pas duré longtemps, 5 jours et on a eu un vrai temps de m**** pendant 3 jours mais cela m’a véritablement marquée et surtout donné envie de revenir et de connaître ce lieu avec du beau temps !

larando2_aout2017

Déjà pour le paysage ! Moi qui suis habituée au bord de mer depuis quelques années maintenant, c’est plutôt bouleversant de beauté de voir ces majestueuses montagnes se dresser devant moi. 

Et ce fût un véritable défi pour moi de gravir de petites montagnes, de faire des randos de 3 h à 5 h, d’essayer de trouver le rythme, de souffler, de transpirer et de souffrir aussi beaucoup, surtout dans les côtes très pentues (il faut être honnête).

Vu ma condition physique ce n’était pas gagné du tout ! J’ai découvert que j’avais un sérieux manque d’endurance (ça ne m’a pas trop étonnée vu les souvenirs que j’avais au lycée), j’étais essoufflée très rapidement, quasiment à chaque montée. Il fallait que je ralentisse à outrance pour pouvoir finir de grimper. Sur le coup c’était très frustrant et en y repensant c’est vrai que j’ai plus l’habitude d’y aller à fond et redescendre en faisant des exercices de récupération et je me rends compte qu’en général, le fitness contient beaucoup plus de HIT que d’endurance… 

Ce fut quand même un réel plaisir en redescendant, de s’asseoir à table et de réaliser ce qu’on avait fait et surtout de sentir le bien être typique qui t’envahit après l’effort ! Merveille de merveille. 

J’ai tellement hâte de recommencer, c’est fou ! En attendant de revoir la montagne, heureusement dans notre région des Pays de la Loire/Bretagne il y a de quoi faire pour se faire du bien. Que ce soit à vélo ou à pied…

A bientôt sur skinsandco !

Save my brows | Wunderbrow

Je ne me rappelle pas t’avoir déjà parlé de mes sourcils… Il est vrai que j’ai une véritable tendance à les rebuter. Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont plus vraiment commun… 

Il y a quelques années à commencer la rapide et intense perte de mon sourcil. Gauche ? Droit ? Je ne sais jamais si je dois évoquer votre regard ou le mien : Sorrryyy ^^. Un de mes sourcils a perdu ses poils, en commençant par la tête et petit à petit cette espèce de gangrène à décimer une bonne partie de mon sourcil et c’est là que je me suis rendue compte du désastre ! Lorsque j’ai décidé de voir des spécialistes, ce processus étrange s’était arrêté…

Les différents dermatologues ont conclu à une alopécie, cette maladie qui peut te faire perdre les cheveux et les poils a tellement de causes que ça en est désespérant… Entre le stress, l’environnement, la maladie, les hormones et j’en passe c’est extrêmement difficile de trouver la cause réelle et ce n’est pas faute d’avoir fait mille et une recherche et de m’être creusée la tête pour essayer de percer ce mystère ! Mais voilà, il y a beaucoup de maladies étranges dans ce domaine. Il a fallu se résigner. Pas facile…

Question traitement, la dermatologie n’a pas beaucoup de cordes à son arc une fois que les poils (et les bulbes) sont inexistants. Lorsqu’ils sont encore présents sous la peau (dans le derme rappelons-le), il est tout à fait possible d’appliquer un produit pour re-booster la repousse des poils. Dans mon cas, j’ai eu droit à un médicament dont j’ai omis le nom qui est généralement préconisé et dosé à 2 ou 5% d’actif pour la repousse. Cela n’a absolument pas fonctionné évidemment. J’ai essayé les innombrables solutions naturelles que l’on peut trouver sur internet, le résultat a été sans appel : Niente, nada, pas un poil à l’horizon…

La seule et unique fois où j’ai plus ou moins repris espoir et lorsque pendant presque 2 ans j’ai arrêté la pilule. Du coup j’ai vu apparaître des poils, j’exagère… C’était plutôt du duvet… mais quand même ! C’était un point positif. Cependant, ça n’a jamais été plus que ça, par contre tous les poils de mon corps s’en donnait à cœur joie ! Ils étaient plus qu’en forme à mon grand désespoir… J’ai souffert en plus de ça d’une acné ultra sévère pendant tout ce temps, ce qui je dois l’avouer ne me donne pas du tout, mais alors PAS DU TOUT envie de recommencer l’expérience pour voir si je peux retrouver mon sourcil.

Parce que, venant en au fait enfin, la vérité c’est qu’aujourd’hui il me manque les ¾ de mon sourcil. Ouep. Autant te dire que depuis 7 ans bientôt ce n’est pas facile tous les jours que se soit dans la vie professionnelle ou la vie intime. Parce qu’on a beau dire « acceptez-vous comme vous êtes, sortez sans maquillage, bla bla bla », lorsqu’on a ce genre de changement physique irréversible, il y a très peu de personne (et surtout en étant une femme) qui sont capable de sortir dans la rue et vivre sa vie sans un poil sur la tête si ce n’est pas son choix. La société tout ça, tout ça.

Les seules solutions à long terme sont : 

  • La greffe ou l’implant de sourcil est la méthode la plus pérenne mais aussi la plus chère. c’est une opération chirurgicale mineure qui est pratiquée sous anesthésie locale. Elle consiste à prélever des bulbes capillaires et à les implanter aux endroits où le sourcil est manquant. Quelques mois après, la repousse est complète.
  • Le tatouage semi-permanent est la méthode de « dépannage » qui a un coût non négligeable (env 300 euros) tout en sachant que pour mon profil, les retouches fréquentes serait nécessaires (entre 50 et 100 /6 mois) et le résultat assez peu proche visuellement d’un vrai sourcil… 

N’ayant pas la possibilités pour l’instant de choisir l’implantation, je me suis résignée à opter pour le maquillage, méthode bien moins onéreuse. Tu imagines que j’ai testé de nombreux make up pour re-dessiner mon sourcil au quotidien. Mes compétences techniques en dessin m’ont bien aidée sur ce coup là ! Pendant des années, j’ai essayé et j’ai enfin trouvé la technique et un combo qui m’allait bien : 2 crayons à sourcil. Un plutôt taupe froid pour tracer une ombre et le second noir et pas gras pour tracer les poils. Cette méthode a bluffé plus d’une personne qui ne s’était même pas rendu compte que mon sourcil était un « faux » ! 

Le seul hic c’est que les crayons classique ne résistent pas très longtemps à des activités aquatique. J’ai eu des difficultés lorsque je devais aller à la piscine etc…  J’ai essayé des crayons waterproof mais même problème, au bout d’un moment ils s’effacent… Et je dois avouer que mettre 30 euros dans un crayon n’est pas ma tasse de thé !

Après m’être résigné et enclenché le processus d’acceptation de soi puissance 1000 et arrivé à rester plus ou moins de marbre devant les regards intrigués ou les questionnements naturels face à un sourcil manquant, une amie (qui se reconnaîtra si elle passe par là) m’a envoyé la publicité d’un produit à sourcil ultra méga résistant qui selon cette dernière résistait pendant 7 jours ! « Wouahh, il faut que j’essaie » me suis-je dit ! Ni une ni deux j’ai cherché sur le net pour trouver ce produit dont tu as peut-être déjà entendu parlé si tu fréquentes la sphère beauté : Le Wunderbrow de Wunder2.

Wunderbrow-aout2017

Qu’est-ce que c’est ?

C’est simplement un gel à sourcil, comme le « give me brow » de Benefit par exemple qui a pour but de combler et de fixer les sourcils pendant des jours. Plus besoin de s’en préoccuper ! Plus d’infos par ici

Pour ma part, c’était une occasion de tester un produit qui pourrait peut-être résister à une journée piscine ou d’autres activités du même genre… Et je dois dire qu’il remporte le défi haut la main ! Je l’ai porté tout l’été et j’ai du mal à m’en passer ! Evidemment il ne dure pas des jours à l’endroit où je n’ai plus de poils mais sur l’autre sourcil, clairement il fait son job. Il m’a permis de plonger la tête sous l’eau et de ne pas me soucier de savoir si oui ou non mon sourcil était en place. 

Je ne voulais pas mettre le prix exorbitant si ça ne fonctionnait pas (60 euros pour 2 teintes, ça pique) et du coup j’ai acheté ceux là sur un autre site pour tester. J’ai choisi deux teintes pour faire plusieurs tests et au final la « brunette » est la plus adaptée. Comme tu peux le voir sur la photo, je l’ai bien descendu depuis 2 mois 1/2 ! Je compte continuer les tests en achetant une teinte plus foncée et en essayant de faire des mélanges car il lui manque un ton de plus pour que se soit parfait (les autres ont des tons beaucoup trop rouges pour moi). 

J’espère que cet article t’as plu et si toi aussi tu as des soucis de sourcils, peu importe le degré, cela t’aidera à trouver des solutions !

On se dit à bientôt sur Skinsandco ! 

Sur le départ !

Je suis déjà partie en vacances en juin et pourtant, je ne t’ai pas parlé de ce que j’ai emporté pour prendre l’avion. Tu imagines certainement cette trousse de toilette : que des miniatures et des contenants recyclés de 100 ml max, le tout complètement compressé dans une mini pochette transparente de congélation d’1 L pour pouvoir passer la douane…

J’ai encore cette question dans la tête : Comment fait-on avec 1 L tout confondu de produits pour des vacances d’une semaine à la plage ? Entre les crèmes solaires,  le gel douche, le shampoing, le déodorant et la crème pour le corps, la poche est vite pleine à craquer… Du coup, tu te retrouves à tout mesurer et à mettre la quantité quasi exacte dans des petits contenants que tu as précieusement gardés pendant l’année qui s’est écoulée en te disant « hum, ça peut servir… ». Oui ça sert toujours ^^

Heureusement, lorsque tu prends d’autres moyens de transports, tu n’as pas ce problème. Tu évites juste que ta trousse ne pèse plus que toute ta valise ^^ mais tu es relativement libre. Je pars bientôt pendant presque 10 jours et entre les Pyrénées et le sud ouest, je te préviens, ça va y aller sur Instagram ! Reste connectée 😉 Tu n’as pas vu beaucoup de photos de mes dernières vacances parce que mon appli a décidé de buguer totalement et c’était une vraie galère pour publier le moindre truc jusqu’à il y a peu de temps… ^^ Heureusement, là, ça va être différent 🙂 

Revenons à nos moutons, si je puis dire !

Voilà à quoi ressemble ma trousse :

Sur le départ_aout2017

 

  • Tu te souviens de ma commande L’Occitane (j’en parle ici si tu as loupé ça), ce gel douche frais exfoliant à la Verveine va bien me servir ! 70 ml, 5 euros. Produit indisponible mais la gamme est ici.
  • Il y a quelques produits de la Birchbox, et la crème Moana de Baija à la fleur de tiaré qui sent diablement bon en fait partie, c’est mon petit plaisir des vacances… Rupture de stock pour l’instant, plus d’infos ici.
  • Après un échec cuisant sur le visage, je vais finalement utiliser (et finir) la crème fondante haute protection I50 de Nuxe Sun sur le haut du corps. Là où se trouvent mes nombreuses tâches de soleil qui ont vraiment besoin d’être protégées ! Elle m’a donné des petits boutons… A savoir, c’est une protection anti-âge ! 50 ml, 19.80 euros. Dispo ici et en parapharmacie.
  • Ma crème pour le corps adorée du moment à l’Aloe Vera de la marque Deliplus et en provenance directe d’Espagne. merci Coloc ! j’adore l’odeur et pour te donner une idée c’est quasiment la même que le lait réhydratant pour peaux normales à sèches d’Yves Rocher si ça t’intéresse. 200 ml, 9 euros. Dispo ici et en boutique.
  • Autre miniature et belle découverte c’est le sérum-lotion repulpante « l’eau extraordinaire Rose » de Melvita, certifée bio et écocert. Un vrai bonheur le matin au réveil ! 100 ml, env 15 euros. Dispo ici et en parapharmacie.
  • Je ne pars pas sans ma crème de jour et pour ce faire, vu la taille du pot en verre, je vais transvaser dans un petit contenant le gel-crème zéro défaut « Sébo végétal » d’Yves Rocher qui me convient parfaitement en ce moment ! Qui l’eut cru ? 50 ml, 13.50 euros. Dispo ici et en boutique.
  • Ne voulant pas racheter un solaire pour le visage, je vais terminer mon amour de lait solaire I30 d’Alga Maris que je rachète tous les ans maintenant. 100 ml, env 15 euros. Dispo ici et en parapharmacie.
  • Ma récente découverte m’amène à être dans l’obligation de prendre (dans un petit contenant aussi) mon huile démaquillante 5% de Karité de L’Occitane en Provence. Une merveille pour la peau et un vrai bonheur à utiliser mais j’en reparlerai… 200 ml, 19 euros. Dispo ici, en boutique et en parfumerie. 
  • Je continue avec les grands flacons en deuxième plan avec la crème lavante apaisante « Cleanance Hydra » d’Avène pour me nettoyer la peau chaque soir. Il me suit depuis quelques mois et va finir ses jours en vacances je pense… 200 ml, env 10 euros. Plus d’infos ici et dispo en parapharmacie.
  • Une petite miniature de l’eau thermale d’Avène, qui fera double emploi. En sortie de douche et rafraîchissante pendant les journées chaudes. 50 ml, env 4 euros. Plus d’infos ici et dispo en parapharmacie.
  • Appeler ce flacon « miniature » serait peut-être exagéré. En tout cas, le normal hair shampoo de Sachajuan va m’accompagner tout au long de ce voyage. 100 ml, Gamme dispo ici et en soldes ! 
  • Au premier plan, un échantillon du sérum Blemish + age defense de Skin ceuticals qui me permet de gérer mes imperfections encore présentes par endroits sur mon visage. Dispo ici et en parapharmacie et parfumerie. 30 ml, 90 euros. 
  • Entre les écrans solaires, le soleil, le chlore, la chaleur et j’en passe, la peau a besoin d’un petit gommage dans la semaine et j’ai choisit la miniature de la crème gommante de Codage que j’ai eue dans une Birchbox. Vu le prix il y a plus de chances qu’elle soit au top ! Enfin j’espère… ^^ 50 ml, 39 euros. Dispo ici
  • Pour parfaire ses vacances en beauté et surtout sa peau, la miniature toute mignonne de l’huile prodigieuse OR huile sèche multi usages effet lumière de Nuxe sera parfaite 🙂 
  • Et pour finir, deux échantillons d’eau fraîche de Verveine et de Camélia Blanc de Durance et un échantillon de lait solaire I30 certifié bio de Lavera

 

Voilà pour ma trousse de toilette ! J’espère que ce petit listing t’aura fait découvrir des produits et peut-être comblera aussi un moment beauté de ton quotidien 🙂 

A bientôt sur skinsandco ! 

Je suis faible #2

Qui dit juillet, dit promos depuis 15000 ans et soldes depuis 1500 ans. Qui dit promos et soldes, dit affaires à saisir ! Ce n’est pas fini, certes, mais quand même. Deux fois par an j’en profite pour acquérir des produits que je ne peux pas forcément m’offrir plein pot ou je tire parti des opportunités qui s’offrent à moi. Qui a dit que c’était mal d’être opportuniste ? Enfin ça dépend, parfois on se fait aussi un peu avoir… Suspense.

Je suis quand même ravie de voir que le total est plus que raisonnable. Je n’ai pas tout mis, parce que je doute que les multiples lots de dentifrice t’intéressent grandement, mais je n’ai quand même pas explosé le budget beauté ces deux derniers mois (il faut bien trouver de quoi se consoler hein). Ne parlons pas mode sur ce post, non ce n’est pas le sujet voyons… Ahem.

Donc ! Passons aux choses sérieuses : 

je suis faible #2

Je suis plutôt satisfaite de cette sélection de par le fait que j’ai trouvé en majorité des produits bio et/ou naturels avec une bonne compo. Bien sûr il y a quelques petits plaisirs où il ne faut vraiment pas regarder à l’arrière du packaging…

  • Grâce à beautéprivée.com, j’ai découvert la marque de niche anglaise : Skincere. Le panel était incroyable et les prix aussi car il me semble avoir payé 10 euros les deux produits ! Je souhaitais tester la routine complète mais en sachant ce que je possède déjà j’ai été raisonnable. Je me suis contentée des crèmes régénérantes de jour et de nuit qui sont 100% naturelles, sans alcool, sans conservateur, sans parfum… 50 ml, 25 £. Dispo ici sur skincere.co.uk. Il y a des promos sur le site en ce moment !
  • Petit plaisir pour aller à la piscine ou à la plage, le shampoing douche après soleil « aux fleurs d’eaux et de soleil » (la blague ? :D) de Nuxe Sun. Une odeur à tomber et le double emploi ultra pratique. J’ai adoré le lait fraîcheur de la même gamme d’ailleurs. 4.99 euros en promo. 200 ml env 10 euros. Dispo ici et en parapharmacie.
  • J’ai failli en prendre 2 ou 3 quand j’ai vu que les douche crèmes « surgras » de So’Bio Ethic étaient en promo ! Si tu as suivi mon épisode « peau sèche en décomposition » il y a quelques mois, tu connais mon amour pour les gels douche de cette marque. Je vois vraiment la différence avec les gels douche classiques hyper décapants… Alors quand ils sont à -30% je me jette dessus… 650 ml, 7.30 euros. Dispo ici et en supermarché.
  • -50% sur toute la boutique, je ne résiste pas à prendre le gel crème zéro défaut « sébo végétal » d’Yves Rocher. J’ai testé la miniature et c’est vrai qu’entre les chaleurs (qui m’ouvre les pores  x 1000) et les restes de mon épisode acnéique, ça ne lui fait pas de mal, au contraire ! Elle n’est pas matifiante (ce dont j’ai toujours peur avec les crèmes pour peaux mixtes à grasses) donc parfaite ! Surprise et ravie. 50 ml, 13.90 euros. Dispo ici et en boutique.
  • J’étais surexcité quand j’ai vu le masque douceur hydro nutritif pour cheveux secs « Carthame » de Furterer sur l’étagère soldes de Nocibé ! C’est l’un des meilleurs que je connaisse avec une super compo sans silicone et autre joyeuseté… Il m’avait laissé un très bon souvenir et bingo il est toujours aussi efficace ! Par contre Nocibé m’ont clairement arnaqué car le prix de base noté était 25 euros alors qu’il est vendu dans les pharmacies aux alentours de 13 euros pour 100 ml. Il reste le 200 ml soldé sur le site mais c’est le prix classique que tu paieras ailleurs. Extrêmement déçue voire très énervée ! 
  • Une vraie bonne affaire cette fois-ci, le baume de beauté réparateur absolu « Miel aux milles vertus » de Sanoflore à 50% chez Sephora. Une marque certifiée écocert et cosmébio, et exceptionnelle. Jamais déçue de leurs produits, celle-ci aidera ma peau en détresse l’hiver prochain :). 40 ml, env 20 euros. Dispo en parapharmacie et plus d’infos ici.
  • On a toujours besoin d’anti transpirant surtout quand on travaille avec de la clientèle, les auréoles ne sont pas permises :D. Ce petit lot d’aérosols compressés de Rexona « Invisible aqua » anti traces blanches et jaunes à 4 euros était le bienvenu. Il ne faut pas en abuser, le déodorant c’est mieux tout de même et fortement conseillé !  2 x 100 ml, 3.69 l’un. Dispo en supermarché et ici.
  • Sur le devant de la scène, un petit pot de 15 ml de moisture surge intense de Clinique à 6.50 euros env. C’est une gamme que je voulais absolument tester depuis longtemps (on oubli la compo etc…). L’odeur est canon, la texture aussi. Seulement un peu trop riche pour moi, elle rend mes pores encore plus visibles… J’en profiterai en septembre ou en masque hydratant ! 30 ml, 18 euros. (Différents conditionnements). Dispo en parapharmacie, parfumerie et ici.
  • Un petit plaisir make up, le seul et l’unique ! Le baume à lèvres « Coloured balm » de Kiko Milano en teinte 03 Guava que j’ai eu pour à peine 5 euros dans une boutique KIKO. J’adore car ils teintent légèrement les lèvres et les hydratent hyper bien (la base quoi), et celui ci a un petit goût de petit suisse à la fraise #retourenenfance. 3 g, 5.95 euros. Dispo en boutique et ici
  • Parlons accessoires et onglerie, une aubaine d’avoir trouvé ce lot de pousses cuticules Nocibé pour 0.85 centimes… Pas besoin de s’étaler, si ?

Et le petit dernier que j’ai oublié et qui n’est pas des moindres est :

crèmes mains thé vert Sephora

  • La crème mains hydratante au Thé vert de Séphora a juste une odeur à tomber par terre et surtout elle hydrate sans effet gras. Elle est donc facilement utilisable au travail ! J’adore ! Je l’ai eue pour 2.50 euros et il reste 2 senteurs sur le site à -70% ! ça vaut le coup 🙂 50 ml, 1.40 euros. Dispo en boutique et ici.

« THE » Parfum | Fragonard

Si tu lis ce blog depuis un moment, tu connais mon amour pour le parfum et si jamais tu viens d’arriver, sache que pour moi, les essences ne passent pas inaperçues. Si tu tapes « parfum » dans la barre de recherche, tu pourras t’en apercevoir…

Je t’ai parlé il y a peu de temps d’une partie de ma visite de Grasse, capitale du parfum en France où j’ai pu apprendre nombre de choses intéressantes à ce sujet. Et où j’ai pu découvrir une des plus connues et plus anciennes parfumerie : Fragonard qui est installée depuis 1926 dans la région.

Parfumerie 1

J’ai redécouvert les méthodes d’extraction traditionnelles des essences, parmi les plus connues comme la distillation, l’extraction au solvant volatil ou l’enfleurage. Ce qui n’a pas manqué de me replonger un instant dans le splendide film de Tom Tykwer (si tu ne l’as pas vu, fonce, cette histoire est juste incroyable !) avec tous ces alambiques, ces bouteilles et ces structures emplies de graisse animale (heureusement, cette technique n’est plus utilisée depuis un bon bout de temps) qui permettaient d’extraire l’essence de certaines fleurs extrêmement fragiles comme le jasmin.

 

On en apprend également beaucoup sur :

Les matières premières utilisées

Bien entendu les matières d’origine végétale (fleurs, fruits, épices, herbes aromatiques, racines, bois…) sont les plus conséquentes de par leur diversité. L’extraction se fait avec différents morceaux de ces végétaux (pétales, bourgeons, racines, feuilles…) et les espèces proviennent du monde entier. La région de Grasse accueille encore bon nombre de végétaux, mis en avant chaque année par les parfumeries (comme la Rose, bien sûr la lavande, la fleur d’Oranger et bien d’autres…). Lorsque j’ai visité ce lieu, en 2016, c’était l’Iris qui était mise à l’honneur chez Fragonard. Cette année, c’est la Pivoine !

Celles d’origine animale (comme le musc ou l’ambre gris) sont désormais automatiquement remplacées par des produits de synthèse pour préserver les espèces qui furent longtemps tuées pour récolter ces essences.

Ces dernières sont d’ailleurs très utilisées par les grandes marques de couture que nous connaissons bien telles que Chanel, Dior et j’en passe. Les produits de synthèse issus de la chimie du pétrole permettent d’obtenir des parfum avec une odeur constante compte tenu du très grand volume de ces productions mondiales.

Les grandes familles de parfum

Les senteurs sont classées en 7 grandes familles selon le comité français du parfum, c’est presque une obligation vu la diversité qu’engendre la création des parfums. Il existe même des sous familles pour détailler un peu plus ces compositions.

Il est possible que certaines familles te disent quelque chose et d’autres pas du tout (c’est tout à fait normal car environ 80% des parfums du marché sont constitués de plus ou moins de Floraux). Un exemple de fragrance connue t’aidera sans doute à visualiser les types de senteurs affiliées à chaque famille et sinon n’hésite pas à aller les sentir en parfumerie !

  • Quand on parle agrumes (orange, bergamote…), on entend Hespéridés. Un jardin sur le Nil – Hermès ou CK One – Calcin Klein.
  • Bien entendu les fleurs sont représentées par les Floraux. Noa – Cacharel. .
  • Une fragrance chaude et poudrée fera partie des Ambrés ou Orientaux. (Black Opium – Yves Saint Laurent).
  • Sans surprise les senteurs de bois comme le santal, le vétiver ou le cèdre se nommeront les Boisés. Il y a beaucoup de parfums masculins dans cette famille comme L’envol de Cartier ou Farehneit – Dior mais aussi féminins avec le très connu Aromatics Elixir de Clinique.
  • Plus difficile à reconnaître, des notes de mousses de chêne accompagnées ou non de notes fruitées et florales donneront les Chyprés. Ma famille préférée : Miss Dior – Dior ou L’Eau du soir – Sisley.
  • Des senteurs masculines et très typées comme le tabac, la fumée ou le cuir feront partie de la famille des Cuirs. Il en existe peu de pures aujourd’hui comme le Bel Ami d’Hermès. Désormais, il existe plus des facettes cuir comme dans le Daim blond de Serge Luttens.
  • Les notes boisées, de coumarine et/ou lavandées (et non de ces plantes) sont représentées par les Fougères. Une famille plutôt masculine avec le Bleu de Chanel ou Azzaro pour Homme d’Azzaro.

La composition et la concentration du parfum

Le parfum est un mélange d’eau, d’alcool (et autres solvants) et d’essences. Le nez choisit avec soin sa composition par un dosage précis et parfois avec l’outil si particulier qu’est l’orgue à parfum et peut, par la suite composer les différentes concentrations.

3 notes principales composent les fragrances selon la pyramide olfactives :

La note de tête : Celle qui est la première impression olfactive et qui disparaît assez vite, en quelques dizaines de minutes voire 1h. Elle est principalement composée d’essences aromatiques, fraîches, fruitées ou vertes… telles que la bergamote, le pamplemousse, la menthe, le ravinstara…

Le note de cœur : comme son nom l’indique, elle constitue le cœur de la fragrance et demeure quelques heures. Elle est composée d’essences fleuries, fruitées ou épicées telles que le néroli, la rose, la cannelle, la framboise…

La note de fond : Celle qui persiste des jours voire des mois sur les vêtements par exemple. Elle est composée d’essences fortes, chaudes, boisées, musquées, cuirées telles que le santal, le musc, le patchouli, la myrrhe…

J’ai appris pendant ma visite que l’on appelle pas « parfum » n’importe quelle fragrance. Enfin, communément si. Chacun d’entre nous va dire « je porte ce parfum » et peu importe si c’est une eau de toilette ou une eau de parfum… C’est comme tout ce qui touche au traditionnel : c’est un débat, certes.

Donc, traditionnellement, une fragrance a une concentration en essence et un nom pour la définir.

  • L’eau fraîche, très légère est concentrée entre 1 et 3 % env.
  • L’eau de Cologne, moins utilisée de nos jours, est concentrée entre 2 et 6 %. Peu ou pas de tenue, c’est peut-être pour ça qu’on y est moins sensible…
  • L’eau de toilette, très utilisée pour son côté accessible, est concentrée à moins de 10 %. La tenue est passable. Pour sentir bon toute la journée, plusieurs retouches sont nécessaires.
  • L’eau de parfum, également accessible, est concentrée à moins de 20 %. Souvent entre 10 % et 16 %, la tenue est très correcte ce qui est appréciable.
  • Le parfum ou « extrait » est généralement concentré à plus de 20 % jusqu’à 40 % ! Il est très persistant sur la peau donc un vrai bonheur tout au long de la journée (même à l’application car on sent beaucoup moins l’alcool).

Il faut savoir que plus la fragrance est concentrée, plus la note de fond est concentrée. Pour une eau de Cologne, il y aura 10% du total des essences alors que pour un parfum (ou extrait) il y aura 50% de notes de têtes ! D’où la tenue exceptionnelle du parfum…

Le Marketing

Une autre chose intéressante que j’ai découverte est que les parfums chez les parfumeurs de Grasses (par exemple) sont extrêmement peu chers ! Je m’attendais à ce que ce soit hors de prix et c’est clairement beaucoup plus raisonnable que les parfums des grands couturiers.

Pour exemple : Mon parfum d’amour est le Miss Dior de Dior (j’en ai déjà parlé ici si cela t’intéresse). Aujourd’hui, et contre toute attente, je peux aisément le porter le jour. Si l’on compare les extraits de parfum, par rapport à un flacon 15 ml c’est à en faire une syncope !

  • 15 ml, parfum Miss Dior de Dior : 202 euros chez Sephora.
  • 15 ml, parfum Fragonnard : 27  euros sur leur site.

Autrement dit, pour le même prix, nous avons 255 ml de parfum !!! Soit 2 flacons de 120 ml plus 1 flacon de 15 ml.

Bien sûr, il n’y a pas la renommée « couture », le packaging, le marketing qui compte la publicité et son égérie, etc…

Par chance, j’ai trouvé chez ce parfumeur un parfum qui m’a envoûtée lorsque je l’ai senti, qui en fermant les yeux m’a littéralement transportée.

Diamant-fragonard

Ce parfum, créé en 2006, est encore plus chaud et suave que le Miss Dior et pour cause, c’est un Oriental Floral !

  • Note de tête : Mandarine, orange et poivre.
  • Note de cœur : jasmin, prune et rose.
  • Note de fond : Vanille, patchouli, musc et caramel.

On reconnaît cependant les grandes similitudes entre ces deux fragrances. La mandarine en note de tête, le jasmin et la rose en note de cœur et le patchouli en note de fond. La grande différence est la présence de Vanille, musc et caramel en note de fond, qui changent totalement la personnalité de cette fragrance.

L’extrait de parfum a besoin d’une bouteille particulière pour le conserver. Le parfum peut se conserver des années dans ces conditions (flacon opaque)! C’est ultra économique !

Il se présente sous différentes concentrations et différents écrins. Dispo ici.

J’espère que cet article t’a plu et t’a intéressé !

A bientôt sur skinsandco !

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parfumerie_%C3%A0_Grasse

http://www.patrimoinevivantdelafrance.fr/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6&cntnt01returnid=24

http://www.grassetourisme.fr/Les-Parfumeries

http://leparfum.e-monsite.com/pages/evolution-et-composition/les-differentes-techniques-d-extractions.html

https://www.fragonard.com/fr/autres-techniques

https://www.fragonard.com/fr/grandes-familles

http://www.auparfum.com/Famille-olfactive

http://espritdeparfum.com/les-parfums-cuirs/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parfum#Description_d.27un_parfum

http://parfumpassion.over-blog.com/article-37112228.html

http://mapage.noos.fr/j.fetiveau/les_concentrations.php

http://www.neroliane.com/comprendre-la-pyramide-olfactive