Les problèmes de peaux | Rougeurs et tâches

La peau et le cerveau sont deux organes intimement liés (grâce à leurs mélanges de même cellules pendant la vie embryonnaire). Du coup, l’activité cérébrale est extrêmement forte dans notre peau dû à la présence dans celle ci de neurotransmetteurs (libérés par les neurones, ils sont indispensable dans notre cerveau pour « transmettre » l’information aux récepteurs).

C’est pourquoi, nous sommes au courant dés que notre peau à des désagréments même si cela ne se voit au premier coup d’œil…

La sensibilité

C’est un problème pour beaucoup d’entre nous, et le pire c’est qu’elle peut toucher toutes les peaux. Elle s’irrite facilement, tire, réagit au moindre produit ou à l’environnement un peu agressif qui nous entoure (soleil, mer…), qui peux picoter, chauffer, brûler (merveilleux non ?)  La cause ? Une grande intolérance dû à de nombreux facteurs autant extérieur (comme les soins, les variations de températures, la pollution, les UV) qu’intérieur. Et oui, le stress est notre pire ennemi, ainsi que l’alimentation ! Sans oublier les probable causes génétique et hormonale… hum hum ^^

Les solutions ?

Un seul mot d’ordre : Apaiser !  De l’intérieur tout d’abord car la peau perd énormément d’eau ce qui rend sa barrière inefficace. Boire une eau la plus saine possible, de source ou minérale par exemple.

Par l’extérieur (traitement de la peau), choisir une eau thermale ou un hydrolat florale apaisante (type hamamélis) à vaporiser matin et soir sur votre peau ainsi qu’en sortie de douche. Si vous utilisez un tonique, le prendre « apaisant » qu’il soit bio ou non. Il faut oublier les nettoyants classique, optez plutôt pour un nettoyant surgras et limiter les gommages et autre soins désincrustant trop abrasif, (là est le problème des peaux grasses et sensible ! Le gommage sans grain est une option efficace (adieu le sucre et poudre de plantes naturelles, snif snif). Une crème de jour anti irritante et/ou apaisante est la bienvenue selon le degré de sensibilité. A défaut, choisir par rapport à votre type de peau et pour peaux sensibles.

Oubliez les ingrédients tel que l’Alcool, les parfums ainsi que tout autre suspectés d’être allergène et/ou irritant. (ex : Methylisothiazolinone/Methylchloroisothiazonilone).

 

Les rougeurs

Elles sont présentes parfois au niveau des joues, du nez, des tempes…  Elles sont dû le plus souvent à une variation de températures. La micro circulation en est bouleversée, les vaisseaux sanguins se dilatent trop vite et communément font apparaître les rougeurs. Ce sont des « Flushes ».

Lorsque ce phénomène est en continu, cela s’appelle l’érythrose (rougeurs homogène) et la couperose (perception d’un léger réseau sanguins) qui peux avec une forte intensité s’accentuer en rosacé (ce qui est mon cas ^^). Dans ce cas, la consultation d’un dermatologue est indispensable.

Les solutions ?

La première chose est de faire attention à son alimentation, sa consommation de tabac, d’alcool, et surtout, surtout son exposition au soleil (haute protection obligatoire) et au source de chaleur présente dans la vie quotidienne (cheminée). Pas facile ? Je sais, croyez moi je passe par là !

Au niveau des soins de peaux, il est conseillé de ne pas se laver le visage à l’eau du robinet. La précédente routine pour la sensibilité conviendra très bien (souvent ces deux problèmes se cumulent)… Un masque d’argile rose ou rouge (pour activer la micro circulation) ou blanche (si acné il y a en plus) 1 a 2 fois par semaine régulera les rougeurs.

Lorsque la température est haute, la peau à tendance à s’échauffer et rougir, appliquer du gel d’aloès (Aloe vera) préalablement conservé au frigo pour inverser la tendance.

Les taches brunes (ou taches de vieillesse, de soleil)

Elles peuvent apparaître à tout âge et sont localisées sur le visage, le cou, le décolleté et les mains. Elles sont dû principalement à l’exposition aux UV (UVA et UVB). Lors de cette situation, la forte production de mélanine par endroit engendre la coloration intense de la peau.

Les solutions ?

Il existe des soins dépigmentant à appliquer sur les taches et en discontinu ainsi que des crèmes hypopigmentantes qui permettent de réduire la production de mélanine sur l’ensemble de la peau.  Le petit « remède de grand-mère » veux que l’on passe un coton préalablement humidifié avec du jus de citron sur les taches pour les éclaircir. Une haute protection quotidienne est OBLIGATOIRE et fuir le soleil pour ne pas empirer le phénomène avec une haute protection journalière sont les plus efficace…

Il existe des traitements beaucoup plus lourds, il est OBLIGATOIRE de prendre un avis médical (dermatologue) au préalable.

La cryothérapie est une vieille méthode qui consiste à traiter par le froid avec de l’azote liquide pour détruire les cellules touchées et d’exfolier la zone dite.

Le peeling est une méthode chimique qui consiste à appliquer et laisser poser un acide  qui va brûler la tache, faire une lésion et une régénération de la peau. Avis aux amateurs…

Le laser à pour but de détruire par la chaleur les pigments de mélanine présent dans la base de l’épiderme.

Cet article est non contractuel, ces infos sont le fruit d’une recherche personnelle et de mon expérience sur ces  problèmes, les solutions sont à appliquer à des cas légers. En cas de doute, consultez un dermatologue, pleeeaassse !

A bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s