Les silicones

Ils sont obtenus chimiquement à partir de silicium, il existe de nombreuses famille de silicone synthétique mais les plus courant sont le Dimethicone et le Cyclopentasiloxane. Ils sont utilisés en tant qu’émollient (assouplissant et adoucissant), conditionneur capillaire (facilité de coiffage, séchage…) et pour leur pouvoir gainant.

Pourquoi sont-ils néfastes ? 

Mis à part leurs mauvaises qualité, ils ont un effets passable voir désastreux sur la peau et les cheveux sur le long terme. En effet, ils recouvrent les cheveux d’une gaine protectrice, ils sont hydratant par voie indirect et les rende donc brillant, facile à coiffer (ça te dit quelque chose ? Quand tu sors de chez le coiffeur par exemple). Le problème, c’est qu’avec une utilisation quasi quotidienne, ils les« étouffent ». Ils se désagrègent très mal au rinçage et ont tendance à s’accumuler. Pour la peau cela est désastreux car au premier abords la peau paraît lisse mais avec le temps les pores se bouche la plupart du temps… Ce qui donne un magnifique cercle vicieux, surtout sur les peaux à problèmes et lorsqu’on arrête d’utiliser ce genre de produits, on se rends compte du véritable état des cheveux ou de la peau !

Ils ont un bilan écologique catastrophique car du fait de leurs structures moléculaire, lorsqu’ils sont dans les stations d’épurations, ils s’accrochent à des particules d’eau qui retombent dans les boues d’épurations. Le problème est que les silicones se dégradent mieux sur sol sec ce qui n’est généralement pas le cas vu le système de recyclage qui existent. Et au niveau mondial, de nombreux pays ne possèdent pas ce genre de système, les déchets sont déversés directement dans les lacs et rivières ce qui complique la désintégration et laisse des milliards de particules dans notre eau… Je te laisse imaginer…

Des études faite en 2008 par « Environnement Canada » ont démontré la toxicité du cyclotétrasiloxane et du cyclopentasiloxane de part leur bio-accumulation dans le milieu aquatique.

Indirectement l’être humain subit les méfaits de cette pollution au vu de ce système. Directement, le cyclotétrasiloxane est classé comme perturbateurs endocriniens par la Commission Européenne. La toxicité de ce produit à été démontré sur le système endocriniens d’animaux femelle.

Les repérer : Les mots avec une terminaison en -one et -ane. Dimethicone (parfois appelé PDMS), cyclohexasiloxane…

Ou les trouve t-on ? Soins capillaires, gel douche, fond de teint, protection de la peau…

Sources :

http://www.plaisirssante.ca/mon-look/beaute/la-verite-sur-les-silicones

http://www.laveritesurlescosmetiques.com/konservierung_fr.php

Publicités

2 réflexions sur “Les silicones

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s