Les produits de teint

J’ai eu envie de parler des bases donc il y aura plusieurs chapitres, voir sous chapitre et cela peut concerner autant le maquillage, que les soins, que l’onglerie…

Alors bien sûr ce ne sont pas des conseils pro mais juste ce que j’ai remarqué au fil des années, ce que j’ai retenu des professionnelles mais aussi des amatrices… Et je trouve sympa de partager ce que je connais et vous aussi d’ailleurs, n’hésitez pas à en parler !

fond de teint

Aujourd’hui, un petit topo sur le make-up de ta face. Voilà. C’est dit.
Commençons par le commencement.

Les Bases… A quoi ça sert ?

Le principe de ces produits est de parfaire l’aspect de la peau, de la protéger et d’augmenter la tenue du maquillage. Il en existe parfois plus d’une chez certaines marques car elles sont aussi conçu pour camoufler ou corriger tous les petits problèmes de peaux (rougeurs, teint terne, pores dilatés, sècheresse…).

Les bases pour le teint sont sous plusieurs formes, liquide la plupart du temps, il arrive qu’elles se présentent en stick. Elles s’appliquent après la crème de jour et avant le fond de teint. A savoir que certaines sont transparentes, blanche et d’autres colorés pour faire face à certains problèmes. En général pour ne pas pédaler dans la semoule, se rappeler comment est fait un cercle chromatique aide à ne pas se tromper ! En d’autres termes, les couleurs opposés se neutralise comme le jaune et le bleu (cernes, teint asiatique…) ou le vert et le rouge (rougeurs et… Hulk?) Ah ah ah.

Il faut savoir que les bases de make-up classique sont en quasi totalité (pour ne pas dire toutes) constituée de Silicone, c’est pour cela qu’elles peuvent remplir hyper bien leurs fonctions car ce composant forme un film qui floute les imperfections et empêche le maquillage de pénétrer dans la peau. En enlevant le fait que c’est (encore) un polluant, il peut arriver que certains types de peau (mixte, grasse) réagissent mal à ce genre de produits puisque la base bouchera les pores… Mais bon, il faut essayer pour savoir !

La bonne nouvelle : Les bases Bio existe !

On en entends peu parler puisque c’est pas gagné de remplacer le silicone mais ils doivent bosser à fond dans leurs labos pour trouver une équivalence de qualité… Pour avoir lu plusieurs articles sur le sujet, j’ai l’impression que même celles qui n’ont pas envie de ce mettre un polymère plein la tronche le visage seront satisfaite !

On aime.

Les fonds de teint. Comment et quoi ?

Pourquoi utiliser un fond de teint ? Pour unifier la couleur, lisser le grain de sa peau mais aussi pour camoufler des problèmes de peau.

Trouver sa couleur.

Il n’y a pas 36 couleurs de teint, enfin si, mais se sont plutôt des nuances. En gros, ou nous avons la peau à tendance rosé (ce qui est mon cas) , jaune ou olive, en sachant qu’une grosse majorité de personnes est entre le rosé et le jaune.

Petit test à faire : Si vos veines ont tendances à être bleu et à ressortir, il y a de grandes chances que vous ayez la peau à tendance rosé et au contraire si elles sont vertes, votre peau risque d’être plutôt jaune.

Déjà.

Après ce n’est pas difficile de trouver sa teinte, je crois que le premier conseil qu’il vaut mieux suivre est de toujours mettre un fond de teint de la couleur de sa peau (à l’achat). Le problème est que de l’été à l’hiver (si on ne fuit pas le soleil) il y a une grosse différence, de ce fait on achète souvent plusieurs teintes dans l’année… J’ai entendu il y a quelques temps et vu sur internet pour ces recherches qu’au contraire il faut mettre des beiges pour les roses, du beige rosé pour les peaux jaunes etc… FAUX ! Ça va pas non ?? Comment faire des démarcations en 10 leçons ? Écouter ce genre de conneries conseils. Un fond de teint ça porte bien son nom, ça fusionne avec le teint mais ça le change pas de couleurs !!

A voir, ce que vous utilisez comme finition (poudre, terre de soleil…), il faut absolument prendre en compte la couleur que vous allez ajouter afin que le résultat soit identique à votre carnation.

Pour éviter de se tromper, dans le magasin n’hésitez pas à essayer les différents produits sur une petite partie de la mâchoire et voir à la lumière du jour avec un petit miroir (genre on oublie les néons de Séphora, please !!). Vous pouvez y aller à 9h du mat si vous voulez mais laissez tomber le test sur le poignet (qui soit dit en passant n’est JAMAIS de la même couleur que votre visage).

Bref…

Ensuite, il y a plusieurs critères.

La texture, la couvrance et l’effet.

Aujourd’hui, il existe toutes les textures pour tous les types de peaux (liquide, crème, mousse, poudre) et plusieurs contenant (flacon, tube, stick, compact). le plus souvent on le choisit selon ses préférences d’application (doigt, pinceau, éponge) de tenues et d’effets (longue tenue, lumineux, hydratant, matifiant…).

Cependant, certaines textures se prêtent plus à certains types de peaux, par exemple les produits sous forme de poudres ou avec un effet poudré s’adapteront plus facilement aux peaux grasses (absorption du sébum) et seront fatal au peaux sèches…

Niveau couvrance, il en existe des légères, moyennes et fortes. Je pense que là c’est un « chacun ses goûts », il y a des femmes (comme moi) qui mettent une couvrance légère toute l’année et d’autres une couvrance forte ! On a souvent plus envie de légèreté l’été mais rien n’est figé et la logique veut que plus on a des problèmes de peaux, plus on utilise des fonds de teint couvrant…

Et les autres ??? 

Crème teintée, BB crème, et maintenant CC crème, ces produits de teint sont autant utilisés que les fonds de teint à proprement parlé.

La différence est que souvent elles existent sous forme liquide et qu’elles ont une couvrance (en Europe) légère à moyenne. La crème teintée étant la plus légère et la BB crème la plus couvrante. Et oui, au pays du soleil levant qui est le spécialiste de la BB crème (après avoir chopé l’idée aux Allemands et l’avoir développée pour une utilisation quotidienne) ce produit a été conçu pour hydrater et laisser respirer la peau ainsi que pour camoufler des défauts liés à des soins esthétique parfois abrasifs (peeling, micro chirurgie…).

La CC crème quant à elle, est une évolution de la BB crème. Aussi couvrante mais plus facile à appliquer, elle ne fait pas qu’hydrater mais est faite pour réparer la peau.

Voilà pour le moment ! C’est déjà bien mais je continuerai avec les prochaines étapes.

Bye !

Merci de votre lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s